Présentation et organisation bancaire

L’IEOM établit les statistiques monétaires et financières des collectivités d’outre-mer (COM) du Pacifique et participe à la surveillance du système bancaire, en collaboration étroite avec les autorités nationales de supervision et de réglementation bancaire et financière. Il suit également l’évolution des taux débiteurs et des tarifs bancaires pratiqués sur ces territoires.

Plusieurs catégories d’établissements de crédit interviennent dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique : les banques de droit commun, les banques mutualistes ou coopératives, les sociétés financières et les institutions financières spécialisées.

Seize établissements de crédit sont installés dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique, dont neuf en Nouvelle-Calédonie, six en Polynésie française et un seul à Wallis et Futuna. Par ailleurs, les Offices des Postes et des Télécommunications (OPT) exercent une activité de services financiers en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française. À Wallis et Futuna, le Trésor public assure également une activité de type bancaire auprès des particuliers.

Le secteur bancaire demeure assez concentré et se structure principalement autour de cinq grands réseaux nationaux (Banques populaires, BPCE, Natixis, Société Générale, BNP Paribas). Les sociétés financières sont majoritairement des filiales de banques locales ou appartiennent au même groupe que ces dernières, à quelques exceptions près (GE Money et Crédit Agricole Mutuel).

Outre le réseau bancaire local, certains établissements de crédit ou institutions financières situés hors de la zone d’émission interviennent également dans les COM du Pacifique. Les principaux d’entre eux sont l’Agence française de développement (AFD), la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et Dexia (Crédit Local), spécialisés dans le financement du logement social et des collectivités locales, mais également la Caisse d’aide sociale de l’Education nationale (CASDEN-Banques Populaires), Natixis et la Banque européenne d’investissement (BEI).

En 2012, le réseau bancaire des collectivités d’outre-mer du Pacifique compte 201 guichets bancaires (ce chiffre inclut les guichets périodiques (y compris ceux de l’Office des Postes et Télécommunications de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française, ainsi que du Trésor Public de Wallis-et-Futuna)) et 396 DAB-GAB.

En Nouvelle-Calédonie, 2 guichets ont été fermés en 2012 parmi les 124 recensés sur le territoire, tandis que le nombre de DAB-GAB s’est renforcé de 4 unités, pour atteindre 227 à fin décembre 2012. Parallèlement, le nombre de cartes bancaires détenues par la population a poursuivi sa hausse (+7 %, soit 239 104 cartes), de même que le nombre de comptes (+3,5 %, à 483 485). Ainsi, le taux de bancarisation (il s’agit du nombre de comptes à vue par habitant. Les estimations du nombre d’habitants sont celles de 2011 pour la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française, et de 2008 pour Wallis-et-Futuna. Pour la métropole, le nombre de comptes et la population sont des chiffres de 2011) s’établit à 0,79 à fin décembre 2012, soit un niveau largement inférieur à celui de la métropole (1,24 en 2011).

Le réseau bancaire polynésien compte 73 guichets en 2012 (-2 implantations sur l’année) répartis sur l’ensemble du territoire, dont 16 guichets périodiques. Le parc d’automates s’est enrichi de 5 nouvelles unités en 2012, pour atteindre 168. Cette évolution s’accompagne d’une légère baisse du nombre de cartes en circulation (-0,2 % sur un an, pour 193 768 cartes) et de comptes bancaires gérés par les banques locales (-1,4 % pour 381 615 comptes). Le taux de bancarisation s’établit à 0,76 compte / habitant.

A Wallis et Futuna, l’offre bancaire demeure limitée. Le nombre de guichets bancaires (4) et le nombre d’automates (1) est resté stable en 2012. Le nombre de cartes en circulation a légèrement diminué (1 439 contre 1 447 en 2011), de même que le nombre de comptes détenus par la clientèle (7 494 contre 7 623). Le taux de bancarisation s’établit à 0,56.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne