Conseil de surveillance du 12 mai 2009

Le Conseil de surveillance de l’Institut d’Emission d’Outre-mer (IEOM) s’est réuni le 12 mai 2009 à Paris sous la présidence de M. Jean-Pierre Landau, Sous-gouverneur de la Banque de France, et en présence de M. Yves Barroux, Directeur général.

Le Conseil a passé en revue l’évolution de la situation économique, monétaire et financière des collectivités d’outre-mer du Pacifique. Il a fait le point sur la participation de l’IEOM dans le dispositif gouvernemental de médiation du crédit mis en place en octobre 2008.

Le Conseil de surveillance a décidé de baisser le taux de réescompte de l’IEOM de 75 points de base pour le fixer à 1,25 % compte tenu du contexte économique et de l’évolution de l’inflation dans la zone d’intervention, ainsi que de fixer le taux de la facilité de dépôt à 0,50% et le taux de la facilité de prêt à 1,75%.

Le Conseil a examiné le rapport du comité de contrôle interne qui présente une analyse régulière et périodique du dispositif de maîtrise des risques mis en place au sein de l’Institut.
Enfin, les comptes de l’IEOM pour l’exercice 2008 ont été approuvés ; le bénéfice net de l’IEOM s’établit à 8,661 millions d’euros. Le Conseil de surveillance a décidé de verser un dividende de 8,6 millions d’euros à l’Etat et de conforter le report à nouveau de 61 milliers d’euros, portant le montant de ce dernier à 88,7 milliers d’euros.

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne