Conseil de surveillance du 30 novembre 2009

Le Conseil de surveillance de l’Institut d’Emission d’Outre-mer (IEOM) s’est réuni le 30
novembre 2009 à Paris sous la présidence de M. Didier BRUNEEL et en présence de M. Yves
BARROUX, directeur général.

Le Conseil a procédé à un examen de la situation économique et monétaire dans les trois
collectivités d’outre-mer du Pacifique ; il a fait le point sur l’impact de la crise économique et
financière mondiale sur les économies des trois collectivités et a notamment analysé la situation des banques, la distribution du crédit aux ménages et aux entreprises et l’évolution du coût du crédit aux entreprises. Les balances des paiements 2008 de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française ont été présentées et commentées.

Compte tenu du contexte économique et monétaire dans les trois collectivités d’outre-mer du
Pacifique, le Conseil de surveillance a décidé de maintenir le taux de réescompte de l’IEOM au niveau actuel de 1,25 %.

Le Conseil a procédé à l’examen et au vote du budget de l’IEOM pour l’exercice 2010 tant en ce
qui concerne les frais de fonctionnement que les investissements.

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne