Observatoire des entreprises des collectivités d’outre-mer du Pacifique

L’IEOM, dans le cadre de son rôle d’observatoire des entreprises des collectivités d’outre-mer du Pacifique, recueille, analyse et diffuse tout un ensemble d’informations relatives aux entreprises situées dans sa zone d’intervention.

A ce titre, l’IEOM procède notamment :

  • à la collecte et au retraitement des documentations comptables et annonces légales,
  • à la centralisation des crédits bancaires,
  • au recensement des incidents de paiement sur effets, des crédits douteux et des arriérés de cotisations sociales.

Ces données, une fois retraitées et analysées, sont destinées à éclairer les différents acteurs économiques et sociaux (établissements bancaires, pouvoirs publics, instituts de statistiques, organisations professionnelles, entreprises, etc.) sur la situation économique et financière des entreprises des collectivités d’outre-mer du Pacifique. Certaines de ces données ne sont toutefois accessibles qu’aux établissements de crédit, sur la partie sécurisée du site internet de l’IEOM.

La cotation des entreprises

La cotation est une appréciation synthétique de la situation financière d’une entreprise fondée sur la collecte, le retraitement et l’analyse d’informations descriptives, comptables, financières, bancaires ou judiciaires recueillies par l’IEOM. Elle évalue le risque porté à horizon de trois ans. La cotation sur la base des documents comptables bénéficie d’une validité de 21 mois à compter de la date d’arrêté de la dernière documentation comptable disponible. Elle peut être révisée à tout moment sur la base d’éléments nouveaux portés à la connaissance de l’IEOM. La cotation est communiquée à la fois à l’entreprise cotée et aux établissements de crédit adhérents de la cotation IEOM.

La médiation du crédit

Une nouvelle activité a vu le jour en octobre 2008. En effet, dans le but de rétablir les conditions de refinancement des banques en pleine crise financière, l’État a mis en oeuvre un plan de financement de l’économie décliné en deux composantes pour le secteur bancaire : un apport de liquidités à (...)

Le service central des risques (SCR)

Conformément aux dispositions du règlement n° 86-09 modifié du Comité de la règlementation bancaire, l’IEOM procède, dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique, à la centralisation des risques bancaires, i.e des crédits bancaires, des créances douteuses, des opérations de crédit-bail et de location (...)

Le coût du crédit aux entreprises

L’Institut d’émission procède à des enquêtes périodiques destinées à apprécier le coût du crédit aux entreprises.

Ratios sectoriels des entreprises en Polynésie française et Nouvelle-Calédonie

L’IEOM élabore des fascicules de ratios sectoriels, donnant, pour chaque ensemble d’entreprises exerçant la même activité une série de 30 ratios économiques et financiers regroupés par thèmes (activité, structure d’exploitation, capacité bénéficiaire, répartition des revenus et autonomie financière).

Les ratios sont calculés à partir d’un échantillon représentatif d’entreprises ayant au moins 2 bilans consécutifs saisis dans le Fichier des entreprises de la Banque de France (FIBEN) ou dans le Fichier des entreprises de l’Outre-mer (FENTOM2).

Téléchargez la méthodologie.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne