Services à l’économie

L’IEOM est en relation étroite avec l’ensemble de ses partenaires publics et privés :

  • Il met à la disposition du public des études et statistiques économiques et financières.
  • Il évalue la solidité financière des entreprises et leur attribue une cotation.
  • Il agit comme médiateur du crédit en intervenant auprès des banques en faveur des entreprises rencontrant des difficultés de financement.
  • Il répond aux demandes d’exercice du droit au compte et d’accès aux grands fichiers.
  • Il mène une action renforcée en faveur de la prévention et du traitement des situations de surendettement.
  • Il établit la Balance des paiements de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française.
  • Il tient les comptes du Trésor public et de ses accrédités dans chaque collectivité.

Surendettement et information du public

L’IEOM assure en Nouvelle-Calédonie le secrétariat de la commission d’examen des situations de surendettement.

Pour les trois collectivités d’outre-mer du Pacifique, il recense, dans le fichier FICP (Fichier des incidents de paiement sur crédits aux particuliers) les titulaires de dossiers de surendettement et les incidents de paiement caractérisés liés aux crédits accordés aux particuliers.

Par ailleurs, il gère le fichier des comptes d’outre-mer (FICOM) qui recense notamment l’ensemble des comptes tirés de chèques ouverts dans les trois collectivités d’outre-mer du Pacifique.

L’Institut permet l’exercice du droit d’accès au fichier des incidents de paiement et au fichier central des chèques impayés ; il intervient dans le traitement des demandes d’exercice du droit au compte.

Gestion des comptes du Trésor public

L’IEOM tient le compte courant ordinaire du Trésor public dans chaque collectivité d’outre-mer du Pacifique. Il met en oeuvre les circuits de règlement et de recouvrement permettant d’effectuer les opérations de flux pour son client.

Cotation des entreprises en vue de la mobilisation au réescompte

L’IEOM attribue aux entreprises une cotation à partir des informations qu’il collecte auprès des banques, des entreprises, des greffes et des tribunaux.

Cette cotation permet notamment de déterminer si tout ou partie des crédits qui leur sont octroyés sont éligibles au réescompte de l’IEOM.

Médiation du crédit aux entreprises

Comme en métropole et selon les mêmes principes, le dispositif de la médiation du crédit est opérationnel dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique depuis novembre 2008.

La médiation du crédit permet de faciliter, voire de débloquer, les négociations entre banques et entreprises pour l’obtention ou le renouvellement d’un crédit.

PDF - 286.5 ko
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne