Conseils de prudence pour l’utilisation des moyens de paiement

Face à l’ingéniosité des fraudeurs qui cherchent des moyens de contournement au fur et à mesure du durcissement des dispositifs de sécurité, les utilisateurs des instruments de paiement scripturaux (carte, chèque, virement, prélèvement) doivent renforcer leur vigilance et s’informer régulièrement sur les dispositifs de protection en vigueur et les comportements à adopter en matière de sécurité.

On recense à ce jour plusieurs typologies de fraude visant les moyens de paiement scripturaux :

  • la fraude par établissement de faux ordres de paiement, soit après le vol ou la contrefaçon d’un instrument physique, soit par détournement de données ou d’identifiants bancaires par un tiers ;
  • la fraude par détournement ou falsification d’un ordre de paiement régulier, en dupliquant un ordre de paiement émis par son porteur légitime ou en modifiant ses attributs (montant, nom du bénéficiaire ou du donneur d’ordre…) ;
  • la fraude par utilisation ou répudiation abusive par le titulaire légitime d’un moyen de paiement, caractérisée par la contestation infondée d’un ordre de paiement valablement émis, aboutissant ainsi à l’annulation de l’encaissement des fonds.

Les types de fraude ne s’appliquent pas de la même façon aux différents instruments de paiement et varient selon les canaux d’initiation de paiement utilisés (paiement de proximité, paiement à distance sur internet, banque en ligne…).

Votre comportement concourt directement à la sécurité de leur utilisation.
Soyez responsables, soyez attentifs et sachez réagir.
Veillez à respecter les conseils élémentaires de prudence afin de protéger vos transactions : Conseils de prudence des moyens de paiements

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne