Statistiques

Les données présentées ci-après retracent l’ensemble des échanges interbancaires, en volume et en valeur, dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique, en 2013 et 2014. Elles n’intègrent pas les opérations intra-bancaires, qui se règlent au sein d’un même établissement.

En 2014, les opérations échangées en interbancaire sur l’ensemble des territoires progressent au total de 2,3 % en volume (43,9 millions d’opérations en 2014 contre 42,9 millions en 2013) et de 1,6 % en montant (32,1 milliards d’euros en 2014 contre 31,6 milliards d’euros en 2013). On note une progression du nombre d’opérations plus importante en Nouvelle-Calédonie qu’en Polynésie (+2,5 % contre +1,7 %) avec un phénomène inverse pour les montants (+1,1 % en Nouvelle-Calédonie et +2,8 % en Polynésie).

Ce sont, à nouveau en 2014, les paiements par carte qui progressent le plus nettement (+12,8 % en volume et +11,3 % en montant), suivis des prélèvements (+6,8 % en volume et +7,4 % en montant), puis des virements (+4 % en volume et +14,4 % en montant).

Les paiements par chèque, quant à eux, accentuent sensiblement leur retrait (-8,4 % en volume et -18,7 % en montant), ce qui les amène au même niveau que les paiements par carte (35,6 % du nombre d’opérations). Les virements et les prélèvements se trouvent, respectivement, en troisième (15,5 %) et quatrième position (13,1 %). Les présentations d’effets de commerce, quant à elles, représentent une part très faible des échanges (moins de 1% en volume comme en valeur), en diminution par rapport à l’année précédente.

Documents attachés
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne