Note n°158 - Tendances Conjoncture Outre-mer 1er trimestre 2012

Des situations contrastées

L’activité économique en outre-mer enregistre des évolutions contrastées depuis plusieurs trimestres.

La consommation des ménages résiste en général mais les chefs d’entreprise peinent encore à retrouver suffisamment confiance en l’avenir pour investir, empêchant ainsi l’émergence d’une véritable reprise. Ainsi, l’Indicateur du climat des affaires (ICA) de la plupart des géographies reste encore, à l’exception de la Guadeloupe et de la Guyane, sous la moyenne de longue période. La Guadeloupe, Wallis-et-Futuna et la Guyane bénéficient d’une conjoncture favorable, mais les prévisions sont timides.

On note une progression de l’activité en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, même si elle est toujours jugée en retrait sur la normale. En revanche, la conjoncture reste atone à La Réunion, à la Martinique et à St-Pierre-et-Miquelon, et est jugée préoccupante à Mayotte où la plupart des indicateurs sont au rouge.

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne