Observatoire des tarifs bancaires - Rapport annuel - Juin 2013

Le premier rapport d’activité de l’Observatoire de l’IEOM, remis au Ministre en avril 2012,
couvrait la période d’avril 2009 à avril 2011. Le présent rapport d’activité couvre la période d’octobre 2011 à octobre 2012.

L’analyse des évolutions montre une diversité des situations d’une collectivité à l’autre :

  • en Nouvelle-Calédonie, une légère majorité des tarifs bancaires moyens ont été orientés à la baisse. En Polynésie française, ils ont été majoritairement orientés à la hausse ; à Wallis-et-Futuna, la quasi-totalité des tarifs moyens sont restés inchangés ;
  • pour une majorité des services bancaires les plus couramment utilisés par la clientèle, les tarifs demeurent plus élevés en moyenne dans les collectivités d’outre-mer (COM) du Pacifique qu’en métropole ; cette moyenne recouvre toutefois une situation légèrement contrastée entre la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie ;
  • tout comme dans les DOM, les frais de tenue de compte demeurent une spécificité des COM du Pacifique (neuf établissements sur dix en perçoivent), même s’ils commencent à se développer en métropole(1).

PDF - 842.8 ko

(1)Le rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires 2013 du CCSF note en effet (dans son chapitre 4) un accroissement du nombre d’établissements tarifiant la tenue de comptes actifs s’accompagnant d’une hausse du prix moyen facturé.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne