Texte d’accueil (25102012) L’AMF met à jour la liste des sites internet non autorisés proposantdu trading d’options binaires

L’AMF publie une nouvelle liste mise à jour des sites internet proposant du trading d’options binaires pour lesquels aucun prestataire de services d’investissement autorisé n’a pu être clairement identifié.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met une nouvelle fois en garde les épargnants sur des campagnes publicitaires agressives, sur internet, portant sur le trading d’options binaires et annonçant des rendements très importants dans des délais très courts :

  • ont été ajoutés sur la liste, les sites qui ont été identifiés récemment comme proposant irrégulièrement ces produits en France ;
  • en ont notamment été retirés les sites qui ont cessé toute activité sur le territoire français, suite au précédent communiqué.

Lire le comuniqué de presse de l’AMF

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne