Les balances des paiements 2013 de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française

L’Institut d’émission d’Outre-mer publie les balances des paiements [1] de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française. Ces dernières s’inscrivent dans la continuité des années précédentes, même si certaines évolutions sont constatées.

En Nouvelle-Calédonie, le déficit des transactions courantes se réduit.

Alors qu’il se situait au niveau record de 173 milliards de F CFP en 2012, le déficit des transactions courantes a fléchi pour s’établir à 156 milliards de F CFP (soit une diminution de 10 %). Ceci s’explique notamment par de moindres importations nettes de services, en lien avec la fin du chantier de l’usine du Nord. Le solde déficitaire des échanges de biens demeure pour sa part stable, à -166 milliards de F CFP. Les entrées nettes d’investissements directs diminuent de plus de 20 % mais se situent à un niveau toujours très élevé, traduisant les financements accordés par les maisons mères à leurs filiales dans le secteur du nickel.

En Polynésie française, dans un contexte économique toujours fragile en 2013, le solde des transactions courantes demeure excédentaire.

Le solde des transactions courantes est demeuré excédentaire, s’accroissant même quelque peu, de 13 à 15 milliards de F CFP. Cet excédent s’explique par le fait que l’important déficit des échanges de biens (-147 milliards de F CFP) est compensé par la conjonction d’un excédent des échanges de services (+53 milliards de F CFP en 2013, dont la moitié au titre du tourisme) et des entrées nettes liées aux revenus et aux transferts courants. Au sein du compte financier, la baisse des investissements directs entrants (+9 milliards en 2013 contre +14 l’année précédente), dans le secteur immobilier notamment, tient à l’absence d’opérations aussi significatives qu’en 2012.

Pour lire :
- La Note expresse :
o « Les balances des paiements 2013 de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française »

- Les rapports annuels 2013 :
o La balance des paiements de Nouvelle-Calédonie
o La balance des paiements de la Polynésie française

Notes :

[1La balance des paiements est la synthèse de l’ensemble des échanges d’une économie avec l’extérieur. Elle retrace, dans son compte de transactions courantes, des échanges de biens, services, revenus et transferts courants et, dans son compte financier, des investissements directs, investissements de portefeuille et autres investissements.

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne