Rapport annuel Nouvelle-Calédonie 2013 – édition 2014 de l’IEOM

L’IEOM publie la monographie sur la Nouvelle-Calédonie pour l’année 2013 ce 24 juin 2014.

Le rapport annuel Nouvelle-Calédonie 2013 – édition 2014 de l’IEOM dresse, sur plus de 200 pages, un panorama complet des principales évolutions économiques et monétaires de l’année écoulée.

L’exercice 2013 a confirmé en Nouvelle-Calédonie un net ralentissement de l’économie initié depuis mi-2011. La dégradation du climat des affaires, observée à travers les enquêtes de conjoncture de l’IEOM, s’est poursuivie tout au long de l’année. Le système bancaire a poursuivi son soutien au financement de l’économie en 2013 malgré une nouvelle décélération de l’encours des crédits et un tassement de la collecte des dépôts. La qualité du portefeuille des établissements de crédits locaux est légèrement impactée par une hausse de la sinistralité.

Début 2014, plusieurs indicateurs macroéconomiques témoignent d’une légère amélioration de l’environnement économique. La longue période électorale s’est toutefois fait ressentir sur le manque de dynamisme de l’investissement des entreprises et la consommation des ménages, qui peine à repartir.

L’activité financière subit la morosité de l’activité économique en ce début de l’année 2014, les encours de crédits diminuant pour la première fois depuis de nombreuses années à fin mars.

Lire le rapport annuel

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne