Rapport annuel Nouvelle-Calédonie 2014 (édition 2015) de l’IEOM

L’IEOM publie ce 10 juillet 2015 sa monographie de l’économie de la Nouvelle-Calédonie en 2014.

Ce document dresse, sur près de 180 pages, un panorama des principales évolutions économiques, financières et monétaires du territoire au cours de l’année écoulée. Avec cette publication, l’IEOM vise à fournir, chiffres à l’appui, des éléments de diagnostic aux décideurs politiques et économiques, ainsi qu’à renforcer l’information disponible sur l’économie calédonienne auprès du grand public.

Après un exposé rapide des caractéristiques structurelles et institutionnelles de la Nouvelle-Calédonie en première partie, le rapport présente l’évolution en 2014 d’une sélection d’indicateurs macroéconomiques (population, emploi, prix, commerce extérieur,…). Une troisième partie s’intéresse ensuite aux dynamiques des principaux secteurs d’activité de l’économie calédonienne (nickel, construction, tourisme, pêche,…). Enfin, le bilan de l’activité bancaire et de la situation monétaire sur le territoire fait l’objet d’une quatrième et dernière partie.

Quelles conclusions tirer à la lecture de ce document annuel ? Globalement, l’économie calédonienne va mieux, et l’amélioration relevée en fin 2013, après presque trois ans de tassement, s’est progressivement affirmée au cours de l’année 2014. Après s’être ouverte avec les inquiétudes liées aux différentes consultations électorales, municipales puis provinciales, l’année 2014 s’est achevée sur une note
globalement positive : retour, bien qu’encore limité, à la confiance des acteurs économiques, activité mieux orientée dans de nombreux secteurs, stabilité des prix, financement soutenu de l’économie par les établissements de crédit locaux, stabilisation de la qualité de leur portefeuille…

La Nouvelle-Calédonie reste néanmoins confrontée aux enjeux d’un développement plus équilibré sur l’ensemble de son territoire. Dans les années à venir, la poursuite de la mise à niveau des infrastructures, la modernisation de la fiscalité, la montée en puissance des productions agricoles, du secteur du tourisme, et la diversification de son industrie aux côtés de l’incontournable filière nickel sont quelques uns des défis qui devront être relevés…

Lire le rapport annuel

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne