Rappel historique

Date Evènement
4 septembre 1774 Découverte de la Nouvelle-Calédonie par James Cook
1840-1854 Premiers établissements
1840 Implantation des missionnaires (protestants anglais et catholiques français),

Présence de baleiniers et trafiquants (santaliers),

Arrivée des marins (anglais et français)

24 septembre 1853 Prise de possession et implantation française
25 juin 1854 Fondation de Nouméa
1853-1877 Colonisation
1853-1877 Colonisation pionnière
1864-1897 Colonisation pénitentiaire
1895-1903 Colonisation Feillet (abolition du bagne, immigration libre, relance de l’activité économique)
1940 Ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre du Général De Gaulle
1942-1945 Présence des américains (importante base militaire)
1946-1989 Evolution statutaire
1946 De colonie, la Nouvelle-Calédonie devient Territoire d’outre-mer
1976 Statut accordant une autonomie contrôlée, élaboration d’un « plan de développement économique et social à long terme pour la Nouvelle-Calédonie »
Juillet 1983 Table ronde sur l’évolution du Territoire, à Nainville-les Roches
6 septembre 1984 Statut d’autonomie interne pour 5 ans (statut Lemoine)
23 août 1985 Statut Pisani instituant la régionnalisation en Nouvelle-Calédonie
17 juillet 1986 Loi sur l’évolution de la Nouvelle-Calédonie (régime transitoire)
13 septembre 1987 Référendum où la population est consultée sur l’accession du Territoire à l’indépendance ou son maintien au sein de la République française
22 janvier 1988 « Statut Pons » fondé sur l’autonomie de gestion et la régionnalisation
1988-1997 Accords de Matignon
26 juin 1988 Signature des accords de Matignon
20 août 1988 Accords de la rue Oudinot approuvant le projet statutaire
6 novembre 1988 Référendum national sur les dispositions statutaires et préparatoires à l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie en 1998, dispositions rassemblées dans la loi n°88.1028 du 9 novembre 1988, appelée aussi « Loi référendaire » ou « Statut Rocard-Le Pensec »
Juillet 1988 – Juillet 1989 Administration directe de la Nouvelle-Calédonie par l’Etat
14 juillet 1989 Mise en place des provinces
Depuis 1998 Accord de Nouméa
5 mai 1998 Signature de l’Accord de Nouméa
20 juillet 1998 Loi constitutionnelle n°98-610 (JORF du 21.07.98) relative à la Nouvelle-Calédonie, à partir d’un corps électoral restreint, à se prononcer sur l’Accord de Nouméa
8 novembre 1998 Consultation de la population de Nouvelle-Calédonie par référendum sur l’Accord de Nouméa
19 mars 1999 Loi organique n°99-209 (JONC du 24.03.99) relative à la Nouvelle-Calédonie
9 mai 1999 Elections provinciales (constitutions des Assemblées de Province et du Congrès)
28 mai 1999 Elections du premier gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
1er janvier 2000 Entrée en vigueur des premiers transferts de compétence de l’Etat vers la Nouvelle-Calédonie issus de la loi organique du 19 mars 1999
2 février 2000 Installation du Conseil Economique et Social en remplacement du Comité Economique et Social
9 mai 2004 Elections provinciales qui ouvrent la deuxième mandature du congrès dans le cadre de l’accord de Nouméa
13 février 2008 Création du code du Travail de Nouvelle Calédonie
18 mars et 16 avril 2009 La Nouvelle Calédonie se dote respectivement d’un Schéma et d’un Code minier
10 mai 2009 Elections provinciales qui ouvrent la troisième mandature du congrès dans le cadre de l’accord de Nouméa
11 mai 2014 Elections provinciales qui ouvrent la quatrième mandature du congrès dans le cadre de l’accord de Nouméa
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne