La Banque mondiale apporte son aide à la réparation de l’aéroport international du Vanuatu

La proposition de prêt de la Banque mondiale est maintenue, alors que plusieurs compagnies aériennes suspendent leurs vols à destination du Vanuatu en raison du mauvais état de la piste.

Le directeur de la Banque mondiale a indiqué que le prêt de 85 millions de dollars a été approuvé pour réparer entièrement l’aéroport de Bauerfield à Port Vila. Leur délégation technique s’est rendue sur place le 8 février dernier alors que les gouvernements successifs du Vanuatu sont régulièrement appelés à régler ce problème de sécurité. L’an dernier, Sato Kilman alors premier ministre avait préféré se tourner vers des fonds chinois pour réaliser quelques travaux. Plusieurs conséquences économiques sont recensées : les professionnels du tourisme s’inquiètent de la situation du trafic aéroportuaire, et environ 500 Vanuatais se sont retrouvés coincés à Port-Vila, devant se rendre en Nouvelle-Zélande pour des travaux saisonniers agricoles.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne