Création de l’agence calédonienne de l’énergie

Le 12 janvier, les élus du congrès ont confirmé la création de l’agence calédonienne de l’énergie. Cette nouvelle entité accompagnera la mise en œuvre des actions préconisées par le Schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie (STENC) adopté en août 2016.

Le STENC a pour objectif principal une consommation électrique publique (hors grandes usines) à 100 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2030.

Après la programmation pluriannuelle des investissements dans le domaine des énergies renouvelables et l’aide fiscale pour les travaux verts, le STENC poursuit son déploiement avec la création d’une structure dédiée. En plus d’une mission d’information et de sensibilisation pour changer les habitudes de consommation (notamment dans certaines zones isolées), l’agence calédonienne de l’énergie sera chargée de financer des projets contribuant à la maîtrise de l’énergie. Elle pourra également intervenir dans le montage financier de grandes opérations comme la nouvelle centrale électrique de la SLN, mais aussi accompagner des projets d’envergure dans le domaine des énergies renouvelables, tels que le barrage de la Ouinné.

Le financement de cette structure ne donnera pas lieu à la création d’une nouvelle contribution mais sera assuré par la réaffectation d’une part de la taxe sur les distributeurs électriques qui alimente le Fonds d’Electrification Rural, une allocation de l’Ademe, et par la taxe sur l’essence jusqu’ici affectée au Comité Territorial pour la Maîtrise de l’Energie (CTME), que l’agence vient remplacer.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne