Les finances du Ruamm sont assurées pour cette année

Le Gouvernement a approuvé le budget prévisionnel de l’Agence sanitaire et sociale qui, avec ses 42,7 milliards de F CFP, devrait permettre d’assurer la trésorerie du Ruamm et des différentes prestations sociales.

Stables par rapport à 2016, les recettes de l’agence proviennent essentiellement de l’affectation de quatre taxes : la taxe de solidarité sur les services (TSS) qui représente près de 50 % des ressources de l’agence (20 milliards de F CFP), la taxe sur les alcools et les tabacs (7,4 milliards de F CFP), la Contribution sociale additionnelle (5,1 milliards de F CFP), et la Contribution calédonienne de solidarité (7,5 milliards de F CFP).
Une partie de cette masse financière va aller abonder le budget du Ruamm (Régime unifié d’assurance maladie maternité), structurellement déficitaire. Le fonctionnement des hôpitaux sera également assuré en 2017.
L’agence sanitaire et sociale est, en volume financier, le premier établissement public de Nouvelle-Calédonie.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne