L’Agence française de développement présente ses résultats pour 2017

En, 2017, l’agence française de développement (AFD) confirme son rôle majeur d’accompagnateur du développement de la Nouvelle-Calédonie, en témoigne, le financement de projets structurants tels que la centrale éolienne de Yaté (3 milliards de F CFP), l’aménagement des zones d’activités de Dumbéa-Sur-Mer (1,4 milliard de F CFP) ou encore l’achat des troisième et quatrième ATR de la flotte d’Air Calédonie (2,7 milliards de F CFP). L’AFD, qui demeure le premier créancier du secteur public (environ 70 % de la dette des collectivités), ambitionne, pour les années à venir, d’accentuer son effort de financement de la transition écologique. A cet effet, elle vient de mettre en place le « prêt au secteur public vert ». Ce dispositif, utilisé pour la première fois en 2017, est destiné à être décliné plus largement sur le territoire.

https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/economie/l-afd-le-preteur-qui-monte

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne