La reprise économique en Polynésie française se confirme

Le tourisme est dynamique grâce au retour des croisiéristes, entraînant dans son sillage les activités d’hôtellerie-restauration. Au premier trimestre, le nombre de touristes augmente de 6,9 % par rapport à la même période en 2017. En revanche, les recettes des exportations stagnent (-0,3 %) alors que les volumes exportés sont en hausse (+17 %). Les importations (hors énergie) en valeur restent stables (+ 0,6 %).
Les ménages investissent de nouveau dans l’immobilier, avec une augmentation des crédits à l’habitat de 5 % sur un an à la fin du premier trimestre 2018.
Les entreprises, bien que leur chiffre d’affaires progresse, restent encore timides en termes d’investissement : les crédits à l’équipement sont en hausse de 1,5 % sur un an à fin mars 2018, et les crédits à la trésorerie augmentent de 2 %. Enfin, les effectifs salariés augmentent progressivement, retrouvant le même niveau qu’en fin 2010 .

http://www.ispf.pf/docs/default-source/publi-pc-te-aveia/te-aveia-2018-t1.pdf?sfvrsn=4

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne