Les cours du Nickel en forte baisse

Le risque d’une augmentation de la production de nickel se dessine après le limogeage de la ministre de l’environnement aux Philippines

Alors que bon nombre d’experts pronostiquaient une progression douce du cours du nickel en début d’année, la tendance est à la baisse actuellement. L’actuelle chute des cours s’explique essentiellement par la conjoncture particulière aux Philippines : la ministre de l’environnement Regina Lopez vient de perdre son poste, faute d’être confirmée dans ses fonctions par le Congrès. Cette dernière avait tenté de fermer 28 des 40 mines des philippines et d’annuler des dizaines de contrats miniers, d’où les remontées attendues du cours. D’après l’AFP, Regina Lopez a trouvé face à elle une vive résistance du secteur minier qui a mené un lobbying intense. En plus de ce retournement politique, les stocks mondiaux de nickel demeurent à un niveau très élevé. Les prévisions à court terme sont devenues difficiles à établir, et le prix actuel, autour de 9 000 dollars US la tonne entraine mécaniquement de nouvelles pertes pour les trois usines calédoniennes.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne