Energie : Lifou progresse vers l’autonomie énergétique en 2030 grâce au solaire

Le Gouvernement a autorisé l’exploitation de quatre centrales photovoltaïques sur la commune. Ces projets feraient passer l’autonomie électrique de l’île à 18,3% contre 10,4% aujourd’hui. Ils s’intègrent dans les grands objectifs du Schéma pour la transition énergétique, voté par le Congrès le 23 juin 2016.

La programmation des investissements de production électrique de la Nouvelle-Calédonie à l’horizon 2030 fixe pour objectif aux îles, non-connectées au réseau de la Grande Terre, d’atteindre 100% d’énergies renouvelables dans leur consommation finale d’énergie électrique (comme pour l’ensemble du territoire calédonien), de façon progressive (30% en 2020 et 60% en 2025).
En 2015, la production d’électricité sur Lifou est assurée à 90% par des groupes diesel et à 10% par des énergies renouvelables. Les quatre projets de centrales photovoltaïques présentés aujourd’hui, d’un coût total de 147,7 millions de F CFP, éviterons d’importer des combustibles fossiles sur une durée de 20 ans, dont le coût en valeur actualisée est estimé à 255 millions de francs. Ils feront passer l’autonomie électrique de Lifou à 18,3% et permettront de réduire immédiatement le coût du système électrique (5 millions de francs par an en moins en moyenne). La mise en service des quatre centrales est prévue au plus tard en août 2017 sur les sites de Chépénéhé, Hapethra, Mesewej et Djozip.

De façon plus générale, le Gouvernement a programmé les investissements de production électrique de la Nouvelle-Calédonie sur la période 2016-2030 sur l’ensemble du territoire pour atteindre 100% de la consommation d’électricité (hors métallurgie) via la distribution publique issue d’une production renouvelable. Ces orientations s’appuient donc sur le photovoltaïque mais aussi l’hydroélectricité, l’éolien et la biomasse.

Source : Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne