Tourisme : La Calédonie, la CCI et la compagnie Carnival Australia maintiennent leur objectif d’un million de croisiéristes d’ici 2020

La Nouvelle-Calédonie et Carnival Australia qui gère 80% des paquebots invités à sillonner le lagon travaillent actuellement sur la rédaction d’un protocole d’entente.

Le nombre de croisiéristes en Nouvelle-Calédonie dépasse les 400 000 depuis 2014. Le million de voyageur est visé d’ici 2020. A la fin du mois de janvier prochain, arrive par ailleurs à Nouméa l’Ovation of the Seas, un paquebot de 4 000 passagers potentiels soit du jamais vu en Calédonie. La montée en régime s’accompagne tout d’abord de discussions locales en faveur de l’ouverture de nouvelles escales, en plus de Nouméa, Lifou, l’île des Pins et Maré. Est avancé l’intérêt pour Poum, Ouvéa et les îles Bélep.

Le président du Gouvernement Philippe Germain explique que « 2,5 milliards de francs sont budgétés au Contrat de développement pour le développement des infrastructures d’accueil dans les trois provinces. S’ajoute une enveloppe de 3 milliards de francs du Port autonome pour le nouveau quai d’accueil des croisiéristes » à l’horizon 2019.

La destination doit également être attractive, l’idée est bel et bien de se concerter afin d’améliorer les prestations au niveau des commerces, de la restauration, des tour-opérateurs, des moyens de paiement avec les cartes de crédit australiennes, de l’utilisation du dollar, du service en anglais, etc.
Le gouvernement s’est associé à la CCI sur le sujet de l’accueil à terre des croisiéristes afin de disposer d’une offre d’activités de qualité. La Chambre a déjà mis en place des groupes de travail et mène une étude auprès des professionnels du secteur pour les préparer au mieux à satisfaire cette clientèle nouvelle.

Sources : Les nouvelles calédoniennes – 8 nov. 2016 / Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne