Les entreprises calédoniennes soutenues politiquement à l’étranger

Le plan fait partie des engagements de la déclaration de politique générale du gouvernement afin de trouver de nouveaux leviers de croissance pour les entreprises, trois axes de développement sont ainsi identifiés :

  • L’élaboration d’une diplomatie économique
  • Le développement d’une politique de soutien aux entreprises exportatrices
  • Le développement d’une gouvernance de l’exportation

Le soutien à l’export passe ainsi par la valorisation de l’intégration régionale au service des exportations calédoniennes. La Nouvelle-Calédonie adhère à plusieurs organisations régionales intergouvernementales qui interviennent dans des secteurs clés du développement des territoires du Pacifique : Communauté du Pacifique (CPS), Programme Régional Océanien pour l’Environnement (PROE), Forum des Iles du Pacifique (FIP). Un rapprochement avec le Groupe du Fer de Lance Mélanésien (GFLM) est également en cours. Les relations bilatérales seront soutenues par la diplomatie économique calédonienne : le gouvernement proposera à ses partenaires la conclusion d’arrangements administratifs ou de déclarations d’intentions relatifs aux différents axes de coopération administrative et économique. Ainsi, des accords ont été signés avec la Nouvelle-Zélande et le Vanuatu, le Président du gouvernement s’est récemment déplacé en Australie aux côtés du Haut-commissaire pour une nouvelle mission de diplomatie économique.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne