Parution du rapport annuel 2014 de l’IEOM Polynésie française

L’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) de Polynésie française publie sa monographie pour l’année 2014.

Cette monographie présente de façon détaillée la situation économique et financière de la Polynésie française en 2014, au travers de données chiffrées et d’analyses sectorielles. Avec ce document de référence, l’IEOM s’attache à apporter aux décideurs politiques et économiques ainsi qu’à la société civile des éléments de diagnostic utiles, leur permettant d’approfondir leur connaissance de la zone concernée, dans un format pratique.

Pour l’IEOM, l’année 2014 a été marquée par l’opération réussie de changement de sa gamme de billets : les nouveaux billets en F CFP ont définitivement remplacé les anciens billets depuis le 1er octobre 2014. L’IEOM a également apporté son appui aux négociations entre l’Etat et les banques, qui ont abouti en fin d’année à la signature d’un accord sur la modération des tarifs bancaires pour les trois prochaines années.

L’activité économique en Polynésie française n’a pas rebondi en 2014. Elle s’est légèrement améliorée, mais cette performance se mesure essentiellement par comparaison aux mauvaises années précédentes.

Confrontées à la faiblesse persistante de l’activité économique en Polynésie française, les banques locales enregistrent une nouvelle baisse de leur produit net bancaire en 2014, qui engendre une détérioration de leur rentabilité brute d’exploitation en dépit d’une bonne maîtrise des frais généraux. Toutefois, la réduction du coût du risque permet de dégager un meilleur résultat net en 2014.

Dans un contexte économique peu porteur, l’activité des établissements de crédit de la place polynésienne demeure contrastée en 2014. La collecte des dépôts renoue avec la croissance, alors que la production de crédit reste atone. L’encours sain des crédits se contracte pour la troisième année consécutive (-0,7 %), sous l’effet d’un nouveau recul du financement des entreprises (-4,6 %). Le taux de créances douteuses se maintient au niveau élevé de 12,8 % en fin d’année (+0,2 point).

Pour lire le Rapport annuel 2014 de la Polynésie française

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne