Informations relatives à l’agence de Polynésie française

21 juin 2018

Activité bancaire et monétaire

Entre mars et avril 2018, la majorité des composantes de la masse monétaire croît, sauf les dépôts à terme qui’ s’inscrivent en repli de 0,6 %.
L’encours global des crédits bancaires, pour sa part, se stabilise (+0,2 %). La modeste progression de la plupart des catégories de crédits compense le recul des créances douteuses brutes (-0,6 %).
Le refinancement progresse très fortement sur le mois, tant sur le moyen que le court terme, avec le retour au dispositif du réescompte d’un établissement de crédit de la place.

14 juin 2018

Le Rapport annuel 2017 de l'IEOM Polynésie française est disponible

12 juin 2018

Marie-Anne Poussin-Delmas sur Polynésie 1ère

18 mai 2018

Activité bancaire et monétaire

En mars 2018, la masse monétaire M3 évolue de 3,8 % sur l’année. Les dépôts à terme sont en retrait (-15,9%) tandis que les dépôts à vue et les comptes sur livret progressent respectivement de 10,1 % et de 12,47 %.
Les principales catégories de crédit sont en augmentation sur l’année (+0,6 %).
En raison de la surliquidité de la place, le refinancement des banques locales auprès de l’IEOM diminue fortement sur un an (-74,8%).

16 mai 2018

Première parution du Tableau de bord des Outre-mer

26 avril 2018

Activité bancaire et monétaire

En février 2018, la hausse en rythme annuel de la masse monétaire M3 (+3,3 %) est ralentie par la baisse des dépôts à terme (-18,4%), le faible niveau de rémunération de ce type de placement justifie en grande partie cette évolution.
Les principales catégories de crédit sont en augmentation sur l’année, mais l’encours total recule de 1,6 % en raison de la cession d’une partie importante du portefeuille de créances douteuses à des sociétés de recouvrement (-45 % sur un an).
En raison de la surliquidité de la place, le refinancement des banques locales auprès de l’IEOM diminue fortement sur un an (-74,8%) après l’arrêt du recours à ce dispositif par un établissement de crédit.

20 mars 2018

Activité bancaire et monétaire

En janvier 2018, la hausse en rythme annuel de la masse monétaire M3 (+2,5 %) est ralentie par la poursuite de la baisse des dépôts à terme (-15,3 %), le faible niveau de rémunération de ce type de placement justifie en grande partie cette évolution.
Les principales catégories de crédit sont en augmentation sur l’année, mais l’encours total recule de 1,1 % en raison de la cession d’une partie importante des créances douteuses à des sociétés de recouvrement.
En raison de la surliquidité de la place, le refinancement des banques locales auprès de l’IEOM diminue fortement sur un an (-72,9%) après l’arrêt du recours à ce dispositif par un établissement de crédit.

20 février 2018

Rappel des règles applicables aux opérations relevant de la finance participative

20 février 2018

Activité bancaire et monétaire

En février 2018, la hausse en rythme annuel de la masse monétaire M3 (+2,4 %) est freinée par le repli conséquent des dépôts à terme (-16,2 %).
Alors que les principales catégories de crédit sont en augmentation sur l’année, les créances douteuses brutes régressent très fortement (-44,8 %), pesant sur l’encours global (-2,2 %).
Le refinancement des banques locales auprès de l’IEOM diminue fortement sur un an (-18,6%) après l’arrêt du recours à ce dispositif par un établissement de crédit de la place.

30 janvier 2018

L’Institut présente ses travaux sur l’économie bleue dans l’Outre-mer

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne