Activité bancaire et monétaire

En février 2018, la hausse en rythme annuel de la masse monétaire M3 (+2,4 %) est freinée par le repli conséquent des dépôts à terme (-16,2 %).
Alors que les principales catégories de crédit sont en augmentation sur l’année, les créances douteuses brutes régressent très fortement (-44,8 %), pesant sur l’encours global (-2,2 %).
Le refinancement des banques locales auprès de l’IEOM diminue fortement sur un an (-18,6%) après l’arrêt du recours à ce dispositif par un établissement de crédit de la place.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne