Activité bancaire et monétaire

Entre mars et avril 2018, la majorité des composantes de la masse monétaire croît, sauf les dépôts à terme qui’ s’inscrivent en repli de 0,6 %.
L’encours global des crédits bancaires, pour sa part, se stabilise (+0,2 %). La modeste progression de la plupart des catégories de crédits compense le recul des créances douteuses brutes (-0,6 %).
Le refinancement progresse très fortement sur le mois, tant sur le moyen que le court terme, avec le retour au dispositif du réescompte d’un établissement de crédit de la place.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne