Activité bancaire et monétaire

La masse monétaire M3 se stabilise sur le mois (+0,1 %) la hausse des dépôts à vue en juillet (+1,9 %) étant contrebalancée par le reflux des dépôts à terme (-2,4 %).
En juillet, l’encours des crédits bancaires progresse de 0,4 % : l’évolution concerne tous les types de crédit, hormis ceux à l’équipement (-0,3 %), tandis que les créances douteuses brutes sont en fort recul (-4,8 %).
La baisse des réserves obligatoires sur les exigibilités décidée par le conseil de surveillance de l’IEOM en juin 2018 a permis aux établissements de crédit de la place de disposer de liquidités supplémentaires, d’où une utilisation moindre du dispositif de réescompte.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne