Signature d’un protocole d’accord pour la création d’îles artificielles

Le porte-parole du gouvernement de la Polynésie française, Jean-Christophe Buissou, a signé le 13 janvier 2017 un protocole d’accord avec l’organisation non gouvernementale américaine Seasteading Institute, pour un projet de création d’une ville flottante en Polynésie française.

L’accord porte sur l’autorisation de mise en place d’études de faisabilité (économiques, sociétales, environnementales, juridiques et techniques) menées et financées en intégralité par l’ONG américaine, pour un coût évalué à 150 millions de F CFP.

Un prototype de 7 500 m², dont le coût est estimé 5,6 milliards de F CFP, pourrait voir le jour en 2018.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne