Alternance politique en Malaisie

Les élections générales en Malaisie, qui se sont déroulées début mai, ont consacré l’avènement au pouvoir d’une coalition de partis d’opposition, après soixante années de gouvernement du Barisan Nasional (Front National). La défaite du premier ministre sortant Najib RAZAK, tient pour beaucoup aux détournements opérés, dont celui au détriment du fonds souverain malais, 1Malaysia Development Berhad (1MDB).
Le Pakatan Harapan (« coalition de l’espoir ») est emmené par Mahathir MOHAMAD, dirigeant du pays de 1981 à 2003. Les principaux axes politiques que le nouveau gouvernement, qui a prêté serment le 21 mai, entend développer sont la restauration du pouvoir d’achat des ménages, la réduction des dépenses publiques et la lutte contre la corruption.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne