Fonds de garantie pour le développement économique : avis favorable du CESC

Le Conseil économique, social et culturel de la Polynésie française (CESC) a rendu un avis favorable sur le projet de loi de Pays créant un fonds de garantie pour le développement économique de la Polynésie française.

Ce fonds de garantie est un préalable à la mise en place d’un dispositif de « prêts de développement en Polynésie française » proposé par la Banque Publique d’Investissement (BPI) pour compléter les offres de financement existantes pour les entreprises.

La convention-cadre, signée en décembre 2015 par la BPI, l’AFD (Agence française de développement), la Sogefom (Société de gestion de fonds de garantie d’outre-mer) et la Sofidep (Société de financement du développement de la Polynésie), prévoit que les prêts, financés par la BPI, soient distribués par la Sofidep et garantis à hauteur de 40 % par la Sogefom, de 20 % par la BPI et de 40% par le Pays.

Le projet de loi sera prochainement examiné par l’Assemblée de Polynésie française.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne