Participation de l’IEOM à la conférence économique de la Polynésie française

Après une première édition en mai dernier, la deuxième conférence économique de l’année 2016, ouverte aux professionnels et aux principaux acteurs économiques du Pays, s’est déroulée le 10 octobre à Tahiti.

Le directeur de l’Agence IEOM de Papeete, Claude PERIOU, y a fait une présentation conjointe avec le directeur de l’ISPF, Fabien Breuilh, sur la conjoncture économique et financière du Pays.

Ensuite, dans son exposé sur l’avancée des mesures gouvernementales illustrées par les « 3R » (Relance, Réforme et Réorientation de l’économie), Teva Rohfritsch, le ministre de l’Économie, a rappelé que le volet « Relance » était composé d’un plan d’investissements publics de 60 milliards de F CFP d’investissements en 2017 ainsi que d’un plan d’actions économiques 2016-2018 composé de 39 mesures de soutien à la consommation et à l’investissement des ménages, au développement des entreprises et à l’emploi ; 22 ayant déjà été mises en œuvre depuis leur présentation en mai dernier. Le ministre a également évoqué le volet « Réforme », citant les mesures d’économie budgétaires dans l’administration ainsi que les schémas directeurs sectoriels (perliculture, pêche, transports) réalisés ou en cours d’élaboration. Il a présenté le volet « Réorientation de l’économie » vers de nouveaux relais de croissance dans différents domaines (tourisme, numérique, transition énergétique), en défendant notamment les « grands projets » (projet aquacole d’Hao, projet de complexe touristique du Mahana Beach à Tahiti) et en soulignant la volonté de pérennisation des transferts financiers de l’État. Enfin, il prône le « passage d’une économie de transferts à une économie intégrée » en promouvant l’ouverture aux capitaux extérieurs.

Le ministre des Finances Nuihau Laurey a dévoilé les grandes orientations budgétaires pour l’exercice 2017. Après avoir a souligné la marge de manœuvre obtenue par le redressement financier réalisé au cours des exercices précédents, il a défendu un budget « de rééquilibrage », prioritairement centré vers la relance de l’activité économique, rappelant que celle-ci permettrait elle-même le financement de la solidarité.

La conférence s’est poursuivie par la tenue de tables rondes réunissant les professionnels sur des thématiques liées au soutien à la production du secteur primaire, à la simplification administrative pour les porteurs de projet, et à la révision du cadre fiscal et social pour les entrepreneurs individuels.
Instaurée en 2016, cette conférence biannuelle sera reconduite pour les années à venir.

A la suite de cette conférence, un forum économique ouvert au grand public s’est déroulé les 11 et 12 octobre. Il a rassemblé des intervenants locaux, nationaux et internationaux (Canada, Chine, Australie, Antilles) pour un partage d’expérience sur les thèmes du numérique, du tourisme, de l’économie bleue, de l’emploi, de l’économie circulaire et de la création d’entreprises.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne