Les Notes Expresses relatives à la Polynésie française - Eclairage

Ensemble des notes ponctuelles.

On y trouve notamment les notes sur le thème transversal, les synthèses des Notes de l’institut, les études sur un thème spécifique.

14 novembre 2017

NE 233 - Les ressources publiques en Polynésie française à l’épreuve de la crise économique (2007-2015)

20 avril 2017

NE 220 - Les défaillances d’entreprises en Polynésie française

La récession économique qu’a subie la Polynésie française à partir de 2009, a eu pour conséquence la détérioration de la situation financière de nombreuses entreprises, conduisant certaines d’entre elles à la cessation de paiement.

Sur la période étudiée, comprise entre 2009 et 2016, ce sont ainsi plus de 1 800 jugements, concernant 961 entreprises « défaillantes » (cf. définition infra), qui ont été prononcés par le tribunal compétent. Pour la majorité d’entre elles, la procédure collective se termine par la liquidation judiciaire, traduisant ainsi un taux de survie faible des entreprises. Cette situation résulte d’une part, de la méconnaissance des chefs d’entreprises, notamment des entrepreneurs individuels, des procédures offertes par le droit, et d’autre part, de la saisie trop tardive du tribunal pour les entreprises qui y recourent : le tribunal ne peut que constater la situation irréversible de l’entreprise.

16 février 2017

NE211 Le financement des TPE en Polynésie française

Prédominantes dans le tissu économique polynésien, les TPE occupent une place encore minoritaire dans les crédits bancaires.
Elles ont été particulièrement impactées par les effets de la crise économique 2008-2013. Le niveau de sinistralité particulièrement élevé qui en a résulté a conduit les établissements de crédit à renforcer leurs exigences en matière d’octroi de financement.
Sous l’impulsion des pouvoirs publics, des dispositifs alternatifs ont été mis en place comme la Sofidep et le fonds de garantie Sogefom, géré par l’AFD.

31 août 2016

NE199 - Le surendettement des particuliers en Polynésie française - Août 2016

Le ralentissement de la croissance, puis la récession à partir de 2009 ont fragilisé le tissu social et plus d’un quart des actifs sont touchés par le chômage. En raison de la faiblesse des amortisseurs sociaux, en particulier l’absence d’allocation chômage, la perte d’emploi ou toute autre cause de baisse soudaine des ressources (séparation, veuvage, retraite) peut faire basculer les personnes les plus vulnérables dans une situation de surendettement.

15 avril 2016

NE189 - L’accès au crédit des petites et moyennes entreprises - 4e trimestre 2015

  • DEMANDE ET OBTENTION DE NOUVEAUX CRÉDITS
  • MOTIFS INVOQUÉS DE L’ABSENCE DE DEMANDE DE CRÉDIT

Au quatrième trimestre 2015, la demande de nouveaux crédits de la part des petites et moyennes entreprises polynésiennes s’est principalement portée sur les crédits de trésorerie : 23 % des PME et 14 % des TPE polynésiennes ont tenté d’en obtenir, des proportions deux à trois fois supérieures à celles observées en métropole. Les crédits d’investissement sont en revanche moins fréquemment sollicités (12 % des PME et 9 % des TPE).

21 décembre 2015

Note n°178 - La filière Monoï de Tahiti - Décembre 2015

La valorisation d’un produit ancestral

Produit traditionnel de la Polynésie française, fabriqué à partir des produits locaux emblématiques que sont la fleur de Tiaré Tahiti et la noix de coco, le Monoï de Tahiti est le fruit d’une pratique ancestrale mécanisée pour répondre aux exigences qualitatives, normatives et commerciales des marchés internationaux.

30 janvier 2015

Note n°147 - Le tourisme en Polynésie française - Janvier 2015

En quête d’un second souffle

Le tourisme occupe une place centrale dans l’économie polynésienne : première source d’exportations de biens et services du territoire, l’industrie touristique polynésienne rassemble 2 700 entreprises, qui génèrent 15 % du chiffre d’affaires de la Polynésie française et emploient 16 % des effectifs salariés.

28 juin 2013

Note n°93 - Le PNB des banques polynésiennes en 2011

Après avoir renoué avec la croissance en 2010 (+1,7 %), le PNB des banques polynésiennes1 est de nouveau orienté à la baisse en 2011. S’inscrivant en retrait de 1,2 %, le PNB s’établit à 24,3 milliards de F CFP, soit un niveau comparable à celui de 2009.

17 novembre 2011

Note n°51 - Le PNB des banques polynésiennes en 2010

06 avril 2011

Note n°34 - Le PNB des banques polynésiennes en 2009

  • 1
  • 2
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne