Comptes et guichets

LE NOMBRE DE GUICHETS BANCAIRES ET AUTOMATES

L’offre bancaire à Wallis-et-Futuna est restreinte. La BWF détient une agence à Wallis et un bureau temporaire à Futuna, ouvert seulement deux à trois jours par mois. Un Centre des finances publiques a ouvert ses portes en 2013 à Futuna. Rattaché à la Direction des finances publiques de Wallis, il permet aux détenteurs de comptes résidant sur l’île soeur d’accéder à une offre de services en temps réel plus importante .

En 2015, avec une population estimée à 11 700 habitants, on compte un guichet bancaire pour 3 738 habitants et un seul automate situé à Wallis. Par comparaison, on recense en Nouvelle-Calédonie un guichet bancaire pour
2 532 habitants et un automate pour 1 075 habitants. L’île de Futuna ne dispose d’aucun distributeur automatique de billets.

LE NOMBRE DE COMPTES BANCAIRES DE LA CLIENTELE

Au 31 décembre 2015, les établissements de crédit installés localement gèrent 7 491 comptes bancaires, soit 160 comptes de moins qu’en 2014. Représentant 69 % des comptes bancaires de l’archipel, le nombre de comptes de dépôts à vue affiche la plus forte baisse (125 comptes de moins par rapport à 2014). Le nombre de comptes sur livrets et le nombre de comptes de dépôts à terme diminuent également (respectivement de 21 et 14 comptes).

L’encours moyen par compte de dépôt à vue, toute clientèle confondue, progresse de 18,6 %, principalement sous l’effet d’une hausse sensible des dépôts à vue des collectivités locales. Au 31 décembre 2015, l’encours moyen d’un compte de dépôts à vue détenu par un particulier s’élève à 215 779 F CFP, en hausse de 2,6 % par rapport à fin 2014.

L’encours moyen d’un compte sur livret s’élève à 195 853 F CFP à fin 2015. Il affiche une diminution de 11,2 % sur un an et atteint son plus bas niveau depuis 2008.

Les comptes de dépôts à terme, peu nombreux (0,7 % du stock total de comptes) regroupent principalement les placements de trésorerie des organismes sociaux (92 % de l’encours). L’encours moyen par compte de dépôts à terme progresse de 23,5 % par rapport à fin 2014, pour s’élever à 14 469 milliers de F CFP. L’encours moyen d’un compte de dépôts à terme détenu par un particulier progresse de 59,2 % en un an pour atteindre 715 538 F CFP au 31 décembre 2015.

Le taux de bancarisation reste stable en 2015, à 0,64 compte par habitant. Pour comparaison, le taux de bancarisation est de 0,81 compte par habitant en Nouvelle-Calédonie en 2015. Il est de 1,24 compte par habitant en Métropole en 2013.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire notre Rapport annuel 2015.

  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne