L’économie de Wallis-et-Futuna en 2015

L’Institut d’émission d’outre-mer publie une note sur l’économie de Wallis-et-Futuna en 2015. En 2015, l’activité économique est restée portée par la consommation des ménages, dans un contexte de stabilité de l’emploi et d’inflation modérée.

L’activité du secteur du commerce est restée dynamique grâce au maintien de la consommation intérieure, comme le confirment les professionnels du secteur qui n’ont pas constaté de variation singulière de leurs résultats. L’activité commerciale conserve ainsi une place de première importance pour la vitalité économique du Territoire, à l’heure où la reprise d’activité espérée par les entrepreneurs du BTP n’a pas eu lieu et où, d’une manière générale, les entreprises du Territoire ont réduit leur effort d’investissement.

Les évolutions observées en termes de financement de l’économie confirment cette analyse. L’encours des crédits octroyés aux entreprises pour leurs investissements se replie légèrement, avec une progression du financement de court terme au détriment du financement de long terme. L’encours des crédits octroyés aux ménages, qui affichait une tendance baissière depuis mi-2012, progresse tout au long de l’année 2015 du fait, principalement, de l’octroi de nouveaux crédits à la consommation.

Quant aux actifs financiers détenus par les agents économiques de Wallis-et-Futuna, leur encours moyen est resté globalement stable par rapport à 2014. Il est toutefois intéressant de relever la progression des placements à long terme réalisés par les ménages.

Les perspectives concernant l’activité économique du Territoire pour l’année 2016 sont dressées en conclusion de cette note, téléchargeable sur le site internet de l’IEOM en suivant ce lien : L’économie de Wallis-et-Futuna en 2015.

Document attaché
  1. Polynésie française  
  2. Accueil site  
  3. Nouvelle-Calédonie  
  4. Wallis-et-Futuna  
  5. espace abonne