Les Pièces

Depuis le 1er septembre 2021, l’IEOM met en circulation dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique une nouvelle gamme de monnaies métalliques présentant des valeurs faciales de 200 FCFP, 100 FCFP, 50 FCFP, 20 FCFP, 10 FCFP et 5 FCFP.

Du 1er septembre 2021 au 31 mai 2022, la nouvelle et l’ancienne gamme de pièces ont cours légal dans les trois territoires.

A partir du 1er juin 2022, l’ancienne gamme de pièces sera privée du cours légal et seules les pièces de la nouvelle gamme auront pouvoir libératoire.

Caractéristiques générales des pièces de la nouvelle gamme

Les pièces de la nouvelle gamme, qui ont pouvoir libératoire indifféremment en Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et dans les îles de Wallis-et-Futuna, comportent des signes identitaires représentatifs de chacun de ces trois territoires, qu’elles partagent avec la gamme de billets en FCFP (gamme 2014).

Pour faciliter leur reconnaissance par tous, chaque pièce a des dimensions et un thème graphique qui lui est propre ainsi que des tranches différentes, reconnaissables par les malvoyants.

Chaque pièce est constituée :
-  d’une part d’un revers où figure la valeur faciale ainsi que du millésime (correspondant à l’année de fabrication), les mentions « Institut d’Emission d’Outre-Mer » et « RF » (pour République française) ;
-  d’autre part d’un avers où figurent, selon une thématique propre à chaque pièce, un motif central principal et des motifs de petite dimension en couronne ou en frise, représentatifs de la richesse et de la diversité des trois territoires.

En détails :

-  La pièce de 200 FCFP est constituée d’une couronne en cupronickel et d’un insert en cupronickel aluminium.
Sur la thématique de la culture, elle comporte, au centre, trois flèches faitières, un tambour et un ukulélé, et en couronne, tapa de Wallis, tiki, chambranles de case.

La pièce présente une tranche cannelée alternée (4 plages cannelées et 4 plages lisses).

-  La pièce de 100 FCFP est en cupronickel aluminium.
Sur la thématique de l’habitat traditionnel, elle comporte au centre un faré, et en couronne, des cases rondes, fale, massues, pilons, tapa et flèches faitières.
La pièce présente une tranche cannelée

-  La pièce de 50 FCFP est en cupronickel aluminium.
Sur la thématique de la faune et la flore terrestres, elle comporte au centre, un cagou, et en couronne, des perrruches cornues, un arbre à pain, des feuilles de fougère et de niaouli.
La pièce présente une tranche lisse.

-  La pièce de 20 FCFP est en cupronickel.
Sur la thématique de la faune et la flore maritimes, elle comporte au centre, des poissons Napoléon, Ange, Cocher et du corail, et, incrustés en couronne, des tortues et petits poissons.
La pièce présente une tranche cannelée alternée (3 plages cannelées et 3 plages lisses)

-  La pièce de 10 FCFP est en cupronickel.
Sur la thématique de la mer, elle comporte au centre une pirogue, et en couronne, sternes blanches, raies, huîtres perlières.
La pièce présente une tranche cannelée.

-  La pièce de 5 FCFP est en inox.
Sur la thématique de la flore terrestre, elle comporte au centre, des fleurs de tiaré et de frangipanier, et, en couronne, des pins colonnaires et des feuilles de taro

La pièce présente une tranche lisse.

Caractéristiques générales des pièces de l’ancienne gamme

Jusqu’au 1er septembre 2021, l’IEOM mettait en circulation dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique une série de monnaies métalliques présentant des valeurs faciales de 100 FCFP, 50 FCFP, 20 FCFP, 5 FCFP, 2 FCFP et 1 FCFP.

Cette gamme était composée de deux séries de pièces, l’une estampillée « Nouvelle-Calédonie » et comportant des signes représentatifs ce territoire, circulant principalement en Nouvelle Calédonie et à Wallis-et-Futuna, la seconde, estampillée « Polynésie française » et comportant des signes représentatifs de l’archipel, circulant principalement en « Polynésie française ». Les deux séries ont cependant indistinctement pouvoir libératoire dans chacune des trois Collectivités d’Outre-Mer.

Chaque pièce - composée de cuivre, de nickel, de magnésium ou d’aluminium - est constituée :

-  d’une part, d’un avers représentant un paysage, un fruit, un animal ou un motif sculptural typique de la zone concernée, frappé du nom du territoire associé à la série et de la valeur faciale ;
-  d’autre part, d’un revers figurant une représentation allégorique (Minerve, déesse de la sagesse, ou portrait de Marianne, symbole de la République), frappé du sigle de la banque centrale émettrice (IEOM), du millésime (correspondant à l’année de fabrication) ainsi que de la mention « République française » ;

Les pièces de l’ancienne gamme comportent une tranche présentant un aspect soit lisse soit cannelé.

Descriptions détaillées

Les billets

Cette nouvelle gamme, commune aux trois territoires de la zone d’émission du franc CFP, se compose de 4 coupures : 500, 1 000, 5 000 et 10 000 F CFP. Le franc CFP est lié à l’euro par une parité fixe (1 000 F CFP = 8,388 euros).

Caractéristiques générales

Quatre coupures composent la nouvelle gamme de billets IEOM type 2014 :
- le billet de 500 francs CFP ;
- le billet de 1 000 francs CFP ;
- le billet de 5 000 francs CFP ;
- le billet de 10 000 francs CFP.

Les quatre billets de cette gamme sont construits autour d’une architecture unique et cohérente. Les éléments de sécurité se situent à la même place sur les quatre billets. Grâce à l’alternance des couleurs, l’évolution des formats, les 4 coupures présentent un effet de gamme marqué. Leur format se rapproche de celui de l’euro. Le grammage du papier de la nouvelle gamme est de 90 g/m².

Des tailles croissantes

Pour pouvoir être bien reconnus, y compris par les personnes non-voyantes et malvoyantes, les billets en francs CFP ont chacun une dimension différente.

Les formats se déclinent en effet de gamme à partir de la coupure de 500 F CFP. Leur longueur augmente en fonction des valeurs faciales, d’un incrément de 6 mm, de manière à en faciliter l’identification.
Par ailleurs, les coupures de basses dénominations (500 et 1 000 F CFP) ont une hauteur de 66 mm, qui les différencie des coupures de hautes dénominations (5 000 et 10 000 F CFP), d’une hauteur de 73 mm.

500 1 000 5 000 10 000
Format (mm) 66x120 66x126 73x132 73x138

Quatre thématiques différentes

Chaque billet de la nouvelle gamme se distingue par une thématique différente et une couleur dominante spécifique. Chaque coupure comporte une face « néo-calédonienne », une face « polynésienne » et des signes représentatifs de Wallis et de Futuna sur chacune de ses faces.

500 1 000 5 000 10 000
Thème Flore Faune terrestre Faune aquatique Architecture
Couleur dominante Vert Beige orangé Bleu Rouge

Les inscriptions

Les nouveaux billets comportent un nombre limité de textes afin de ne pas les surcharger. Leur valeur faciale est inscrite à différents endroits, tant au recto qu’au verso. On la retrouve en gros caractères au recto à droite, pour faciliter la reconnaissance par les personnes malvoyantes. L’abréviation du nom de la devise (F CFP) figure également au recto et au verso, de même que l’inscription « Institut d’Emission d’Outre-mer ». De plus, la mention « République Française » est placée en haut à gauche du recto et en bas à droite du verso des billets. Enfin, au recto sont reproduites les signatures du Président du Conseil de surveillance (Gouverneur de la Banque de France), du Directeur général et du Directeur de l’IEOM.

Iconographie

Le billet de 500 francs CFP

Motifs calédoniens (recto) : oiseau de paradis, feuille de taro
Motifs polynésiens (verso) : fleurs de tiaré et frangipanier, noix de coco germée
Motifs wallisiens et futuniens (2 faces) : tapa, feuilles de kava, feuille de papayer et son fruit, siapo

Le billet de 1 000 francs CFP

Les Lézards reproduits sur le billet de 1000 Francs CFP sont l’œuvre de CHIME, © Chimé, Saif.
La tortue reproduite sur le billet de 1000 Francs CFP est l’œuvre de PO’OINO, © Po’oino, Saif.

Motifs polynésiens (recto) : tortue, raie
Motifs calédoniens (verso) : cagou, perruche cornue
Motifs wallisiens et futuniens (2 faces) : tapa, sternes blanches, perruche, siapo

Le billet de 5 000 francs CFP

Motifs calédoniens (recto) : poisson cocher, nautile
Motifs polynésiens (verso) : poisson napoléon, huître perlière
Motifs wallisiens et futuniens (2 faces) : tapa, coquillages volute et sept doigts, hameçon, siapo

Le billet de 10 000 francs CFP

Motifs polynésiens (recto) : faré, rames
Motifs calédoniens (verso) : Centre Tjibaou, case ronde
Motifs wallisiens et futuniens (2 faces) : tapa, falé, pilon en pierre, siapo

Livre sur le franc CFP

Après un rappel historique sur la création du franc CFP, cet ouvrage présente les caractéristiques des différentes gammes de billets qui se sont succédé.
Il relate le processus qui a conduit à l’introduction des nouveaux billets en F CFP, le 20 janvier 2014, en s’appuyant notamment sur 13 témoignages.