FERMER

Cartographie

La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française, gestionnaires de moyens de paiement scripturaux et auprès des systèmes d’échanges interbancaires locaux. Cette « cartographie des moyens de paiement » recense les informations relatives aux moyens de paiement scripturaux et aux transactions de paiement traitées pour le compte de la clientèle (particuliers et clientèle professionnelle, hors institutions financières et monétaires).

Cartographie des moyens de paiement scripturaux

En 2019, les transactions initiées par des moyens de paiement scripturaux dans les collectivités d’outremer du Pacifique ont atteint près de 7 400 milliards de F CFP (+7,3%) pour un volume de 88,8 millions d’opérations (+11,3%). En Nouvelle-Calédonie, près de 4 330 milliards de F CFP (+3,9% sur un an) ont été émis au travers de 56,1 millions d’opérations (+11,5%). En Polynésie française, les émissions ont progressé de 12,5% en montant (3 069 milliards de F CFP) et 11,0% en nombre d’opérations (32,7 millions d’opérations). Sur les îles de Wallis-et-Futuna, 20,2 milliards de F CFP de transactions ont été enregistrés (-11,7%) tandis que le nombre de transaction progressait de 2,0%.
Dans l’ensemble de la zone Pacifique, comme dans chacune des collectivités, l’usage de la carte de paiement poursuit sa progression (+13,2% en montant et +20,8 % en nombre de transactions) et assure pour la première fois le règlement de plus d’une opération sur deux (53% de l’ensemble des transactions).
Le chèque confirme l’érosion de son usage (-9,4% en nombre de chèques émis et -8,5% en montant) et devient en 2019 le troisième moyen de paiement en termes d’utilisation, avec 16% du nombre de transactions (13,2% du montant total des règlements), derrière les virements et les cartes bancaires. En termes de nombre d’opérations, les parts de marché des virements et prélèvements demeurent stables, respectivement 18% et 12%. Enfin, les virements concentrent toujours les opérations de montants élevés et représentent plus de 76,2% du total des paiements émis.

Recensement de la fraude

La fraude sur les moyens de paiement scripturaux dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique a enregistré en 2019 une progression de 75,9% en montant avec un total de 707,5 millions de F CFP (5,92 millions d’euros), contre 402,3 millions de F CFP en 2018, consécutif à 14 233 cas de fraude, en appréciation de 39,3% (10 237 cas en 2018).
La Nouvelle-Calédonie a enregistré une hausse de 24,0% des cas de fraude (9 322 contre 7 534 en 2018) qui ont engendré un accroissement de 15,4% des montants fraudés, à 297,9 millions de F CFP (258,4 millions en 2018). Pour leur part, les établissements de Polynésie française ont déclaré 4 797 fraudes (2 703 en 2018), soit un accroissement de 183,2%, amenant à un montant total de 409,6 millions de F CFP, le plus élevé depuis 2016. Enfin, sur les îles de Wallis et-Futuna, seuls 3 cas de fraude ont été déclarés pour un montant de 10 739 F CFP.
Les deux principaux instruments utilisés, la carte bancaire pour le nombre de transactions et le virement pour les montants, affichent des niveaux relatifs de fraude élevés, la carte représentant 37% du montant total fraudé et le virement 40%. La majorité de la fraude porte sur des transactions à destination de la Métropole et de l’étranger. A l’opposé de ce qui s’observe en métropole et DOM, le niveau de la fraude sur le chèque se comprime dans le Pacifique. La carte bancaire et le chèque enregistrent des taux de fraude qui demeurent inférieurs à ceux observés en métropole. Pour sa part, le virement accuse un taux de fraude qui est supérieur au taux métropolitain mais qui reste imputable, pour une large proportion, à une fraude au Président, concentrée au 1er trimestre 2019 sur une unique société (fraude qui concoure pour 60 % de la fraude sur virement constaté en Polynésie française en 2019 et plus du tiers de la fraude globale sur la même collectivité).
Contre les risques de fraude, l’ensemble des établissements des deux places accentue leurs actions d’information et de communication à destination de leurs clientèles, tant particulière que professionnelle.

Cartographie 2019 moyens de paiement
Cartographie 2019 moyens de paiement

Dans le cadre de sa mission de surveillance des moyens de paiement scripturaux (cf. article L. 712-5 du Code monétaire et financier), l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) a mis en place à compter de 2014 un processus de collecte de données statistiques portant sur les moyens de paiement scripturaux. Un recensement de la fraude a été déployé pour la première fois en 2016. La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française gestionnaires de moyens de paiement (...)

Cartographie 2018 moyens de paiement
Cartographie 2018 moyens de paiement

Dans le cadre de sa mission de surveillance des moyens de paiement scripturaux (cf. article L. 712-5 du Code monétaire et financier), l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) a mis en place à compter de 2014 un processus de collecte de données statistiques portant sur les moyens de paiement scripturaux. Un recensement de la fraude a été déployé pour la première fois en 2016. La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française gestionnaires de moyens de paiement (...)

Cartographie 2017 moyens de paiement
Cartographie 2017 moyens de paiement

Introduction
Dans le cadre de sa mission de surveillance des moyens de paiement scripturaux (cf. article L. 712-5 du Code monétaire et financier), l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) a mis en place à compter de 2014 un processus de collecte de données statistiques portant sur les moyens de paiement scripturaux. Un recensement de la fraude a été déployé pour la première fois en 2016. La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française gestionnaires de (...)

Cartographie 2016
Cartographie 2016 moyens de paiement

Dans le cadre de sa mission de surveillance des moyens de paiement scripturaux (cf. article L. 712-5 du Code monétaire et financier), l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) a mis en place à compter de 2014 un processus de collecte de données statistiques portant sur les moyens de paiement scripturaux. Un recensement de la fraude a été déployé pour la première fois en 2016. La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française gestionnaires de moyens de paiement (...)

Cartographie 2015 moyens de paiement
Cartographie 2015 et recensement de la fraude

Introduction
Dans le cadre de sa mission de surveillance des moyens de paiements scripturaux (cf. article L. 712-5 du Code monétaire et financier), l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) a mis en place à compter de 2014 un processus de collecte de données statistiques portant sur les moyens de paiements scripturaux. Un recensement de la fraude a été déployé pour la première fois en 2016. La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française gestionnaires de (...)

Cartographie 2014 moyens de paiement
Cartographie 2014 et recensement de la fraude

Introduction
Dans le cadre de sa mission de surveillance des moyens de paiement scripturaux (cf. article L. 712-5 du Code monétaire et financier), l’Institut d’émission d’outre-Mer (IEOM) a mis en place à compter de 2014 un processus de collecte de données statistiques portant sur les moyens de paiement scripturaux. La collecte s’effectue auprès des établissements de Nouvelle- Calédonie et de Polynésie française gestionnaires de moyens de paiement scripturaux et auprès des systèmes d’échanges (...)