FERMER

Nouvelle-Calédonie

Décembre 2020

29 12 20
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et l’Agence française de développement ont signé une convention de financement afin de faciliter la mise en œuvre de la réforme du système de santé calédonien
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et l’Agence française de développement ont signé une convention de (...)

Dans le cadre de ce cette convention, une subvention de 60 millions de F CFP est accordée à la Nouvelle-Calédonie. Elle va permettre de financer le recrutement d’un expert dont la mission sera de mettre en place les outils nécessaires à la réforme de la gouvernance du système de santé et de la protection sociale. À terme, l’objectif est de parvenir à équilibrer les comptes sociaux, en s’appuyant notamment sur la création d’une autorité indépendante de régulation.
Sources : https://www.lnc.nc/article-direct/nouvelle-caledonie/sante/deux-ans-pour-sauver-le-systeme-de-sante
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/une-convention-pour-reformer-la-gouvernance-du-systeme-de-sante-local-903554.html
https://gouv.nc/actualites/16-12-2020/un-expert-pour-faciliter-la-reforme-du-systeme-de-sante?fbclid=IwAR0x9LsO-Dm2k7X4hSgimz0k9qnZmEQI-F1PqFM2Sx-SKHDcwGVX4XNE6xE

29 12 20
L’ISEE analyse le marché de l’emploi selon les genres
L’ISEE analyse le marché de l’emploi selon les genres

La note de l’ISEE conclue que 61 % des femmes de 15 à 64 ans sont actives selon la définition du Bureau international du travail (BIT). Si elles sont moins présentes que les hommes dans l’emploi (54 % contre 62 %), elles ont été plus embauchées que ces derniers en 2019. Ainsi, on trouve trois femmes pour un homme parmi les nouveaux actifs occupés. De manière générale, quand elles sont actives, elles restent toutefois plus concernées que les hommes par des situations d’emplois plus précaires alors même qu’elles sont en moyenne plus diplômées que ces derniers.
Sources : https://www.isee.nc/population/jeunes-femmes-seniors/femmes
https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/economie/les-femmes-sont-plus-diplomees-mais-avec-des-emplois-moins-stables

29 12 20
Signature d’un avenant au contrat de développement État-Nouvelle-Calédonie
Signature d’un avenant au contrat de développement État-Nouvelle-Calédonie

L’État et la Nouvelle-Calédonie ont signé un avenant au contrat de développement qui portait initialement sur la période 2017-2021. L’avenant prévoit une prolongation du contrat jusqu’en 2022 ainsi qu’une augmentation de 9,4 milliards XPF des fonds débloqués. Cette rallonge budgétaire doit notamment permettre de participer à financer des opérations telles que la création d’une maison des adolescents, la modernisation du réseau de radars météorologiques, la restauration de l’ancien hôpital Gaston-Bourret, la rénovation du centre culturel Tjibaou ou encore la construction de la nouvelle aérogare de Wanaham à Lifou.
Sources : https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/politique/contrat-de-developpement-un-coup-de-pouce-de-9-milliards-de-l-etat
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/contrats-de-developpement-9-milliards-pour-des-projets-structurants-902982.html

29 12 20
 L’IEOM communique sur la refonte de sa gamme de pièces
L’IEOM communique sur la refonte de sa gamme de pièces

Dans le prolongement de la mise en circulation de nouveaux billets intervenue en 2014, l’IEOM va lancer la modernisation de la gamme de pièces en francs CFP. À partir de septembre 2021, de nouvelles pièces seront mises en circulation dans les trois collectivités du Pacifique : Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et les îles Wallis-et-Futuna. Ces nouvelles pièces seront plus petites, plus légères et plus modernes tout en proposant un nouveau design. Elles seront également plus respectueuses de l’environnement avec une composition moins riche en métaux. À noter également l’introduction d’une pièce de 200 F CFP qui doit permettre de faciliter et réduire le nombre de pièces nécessaires pour nos achats quotidiens.
Pour lire le communiqué de presse : Modernisation de la gamme de pièces en F CFP

29 12 20
Publication des tendances conjoncturelles du 3e trimestre
Publication des tendances conjoncturelles du 3e trimestre

La note révèle que l’indicateur du climat des affaires (ICA) poursuit son redressement entamé au 2e trimestre et gagne +3,8 points pour s’établir à 89,5 points, soit à un niveau proche de sa moyenne 2019 (pré crise de la covid-19). Cette évolution traduit la poursuite de la normalisation de l’activité dans la plupart des secteurs, voire un regain de dynamisme dans certains secteurs. L’analyse conjoncturelle montre toutefois que les chefs d’entreprises restent inquiets de l’avenir, se montrent frileux dans leurs projets d’investissements et priorisent le renforcement de leur trésorerie.
Lire la publication : Tendances conjoncturelles 3e trimestre 2020 – Nouvelle-Calédonie