Selon Nouvelle-Calédonie La1ère, le coût des émeutes qui ont commencé le 13 mai 2024 représente au moins 16 % du PIB du territoire. Ce chiffre n’inclut pas la perte d’activité liée aux blocages et la désorganisation économique de l’archipel.