FERMER

Polynésie française

Actualités

26 07 19
Juillet 2019
La lettre de l'IEOM - Polynésie française - Juillet 2019

La lettre de l’IEOM - Polynésie française - Juillet 2019

25 07 19
Activité bancaire et monétaire
Activité bancaire et monétaire

En mai 2019, la masse monétaire M3 progresse (+1,7 %). Cette évolution mensuelle, qui résulte de la hausse des dépôts à vue (+3,7 %), est tempérée par la contraction des dépôts à terme (-2,2 %).
L’encours des crédits bancaires s’accroît sur le mois sous revue (+1,1 %), en raison de la progression des crédits à l’habitat (+1 %) et de trésorerie (+1,2 %). Les crédits à l’équipement fléchissent de 0,2 %.
En juin 2019, le refinancement des établissements de crédit recule de 2,8 %, compte tenu de la baisse conjointe (...)

24 06 19
Juin 2019
La lettre de l'IEOM - Polynésie française - Juin 2019

La lettre de l’IEOM - Polynésie française - Juin 2019

20 06 19
Activité bancaire et monétaire
Activité bancaire et monétaire

En avril 2019, la masse monétaire M3 s’inscrit en léger repli en raison de la baisse des dépôts à vue (-1,1 %) et des comptes sur livrets (-0,5 %), tandis que les dépôts à terme augmentent (+1,3 %).
L’encours des crédits bancaires s’inscrit en hausse sur le mois (+0,4 %), porté par l’accroissement des crédits à l’habitat (+0,3 %) et à l’équipement (+0,2 %). Parallèlement, les crédits de trésorerie diminuent de 0,2 %.
En mai 2019, le refinancement des établissements de crédit progresse (+2 %), tiré par la (...)

14 06 19
Mai 2019
La lettre de l'IEOM - Polynésie française - Mai 2019

La lettre de l’IEOM - Polynésie française - Mai 2019

12 06 19
Parution du Rapport annuel 2018 – Éd. 2019 de l’IEOM Polynésie française
Parution du Rapport annuel 2018 – Éd. 2019 de l’IEOM Polynésie française

La santé de l’économie polynésienne est satisfaisante en 2018, caractérisée par un climat des affaires porteur, propice aux investissements des entreprises et aux embauches. Le dynamisme du marché du travail bénéficie aux ménages, ce qui favorise leur propension à consommer.
La hausse des revenus des agents économiques conduit à un renforcement de leurs actifs financiers déposés dans les banques de la place. Les rentrées fiscales progressent, ce qui permet au Pays de se désendetter et de consacrer des moyens aux réformes structurelles essentielles (protection sociale, logement, santé…).