En mai 2019, la masse monétaire M3 progresse (+1,7 %). Cette évolution mensuelle, qui résulte de la hausse des dépôts à vue (+3,7 %), est tempérée par la contraction des dépôts à terme (-2,2 %).

L’encours des crédits bancaires s’accroît sur le mois sous revue (+1,1 %), en raison de la progression des crédits à l’habitat (+1 %) et de trésorerie (+1,2 %). Les crédits à l’équipement fléchissent de 0,2 %.

En juin 2019, le refinancement des établissements de crédit recule de 2,8 %, compte tenu de la baisse conjointe de son utilisation à court terme (-3,7 %) et à moyen terme (-2,4 %).