FERMER

Polynésie française

Actualités économiques locales

20 11 18
Tahiti Digital Festival
Tahiti Digital Festival

Du 24 au 27 octobre 2018 s’est déroulée la deuxième édition du Tahiti Digital Festival. Sa soirée de clôture a été l’occasion de lancer la Polynesian Tech, écosystème digital local.

20 11 18
Concurrence dans le transport aérien domestique
Concurrence dans le transport aérien domestique

Le 16 octobre 2018, le tribunal administratif de Papeete a ordonné au gouvernement polynésien d’accorder une licence de transporteur aérien à Islands Airline, compagnie aérienne fondée par un homme d’affaires local, Bill RAVEL.
En concurrence avec la compagnie historique, Air Tahiti, Islands Airline devrait desservir les îles Sous-Le-Vent (Bora Bora, Raiatea, Huahine), les Tuamotu (Rangiroa et Hao), les Australes (Tubuai), et les Marquises (Nuku Hiva) et ainsi que quelques destinations internationales (îles Cook et Samoa). Elle compte opérer ses rotations avec deux avions Embraer E175 E2, d’une capacité de 78 passagers.

20 11 18
Budget primitif 2019 de la Polynésie française
Budget primitif 2019 de la Polynésie française

Le gouvernement a transmis à l’Assemblée de la Polynésie française les rapports relatifs aux budgets primitifs de l’année 2019 du budget général et des comptes spéciaux de la Polynésie française qui seront soumis au vote des représentants le 6 décembre.
Avec des prévisions de recettes fiscales en hausse, le budget primitif établi par le gouvernement est de 167 milliards de F CFP. L’évolution des dépenses de fonctionnement doit être contenue, notamment de la masse salariale (+1 %), afin de se concentrer sur des dépenses de subventions, participations et contributions (+15 %).

20 11 18
Financement du projet REDAME dans le cadre du contrat de projets État-Pays
Financement du projet REDAME dans le cadre du contrat de projets État-Pays

Des travaux de recherche menés à partir de 2011 ont montrés que l’éponge Dactylospongia metachromia, présente aux Tuamotu, contenait des molécules susceptibles de contribuer au traitement du diabète de type 2.
Le projet REDAME (Etude de la Ressource en éponge Dactylospongia Metachromia pour une production durable) doit réaliser des études sur les conditions de sa production durable. Son financement, 82 millions de F CFP sur trois ans, doit être apporté par le Contrat de projets à hauteur de 30 millions, l’UPF et l’IRD pour 42 millions et la DRMM (Direction des ressources marines et minières) pour 10 millions.