FERMER

Évolutions monétaires

Évolutions bancaires et monétaires au 31 décembre 2021
Évolutions bancaires et monétaires au 31 décembre 2021

À l’issue du dernier trimestre 2021, l’impact de la crise de la Covid-19 sur l’activité bancaire polynésienne est moins significatif qu’en 2020, et ce, malgré une résurgence de l’épidémie au troisième trimestre ayant nécessité des mesures de restriction des déplacements.

Évolutions bancaires et monétaires au 30 septembre 2021
Évolutions bancaires et monétaires au 30 septembre 2021

À fin septembre 2021, l’activité bancaire polynésienne se caractérise par un net ralentissement de la progression de l’encours des crédits sains des banques locales sensiblement (+5 % sur un an après +14,8 % en septembre 2020). Cette évolution s’explique par la moindre hausse des crédits d’exploitation (+5,5 % après +53,8 %), la majorité des prêts garantis par l’État aux entreprises ayant été accordés en 2020.

Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 30 juin 2021
Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 30 juin 2021

Au terme du premier semestre 2021, les effets de la crise Covid-19 sont encore perceptibles sur l’activité bancaire polynésienne, surtout en matière de collecte des dépôts, toujours soutenue sur la période sous revue. La cession par les banques locales de leurs créances non performantes à des organismes de recouvrement contribue à améliorer le taux de créances douteuses à 3,5 % (-1,1 pt sur un an).

Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 31 mars 2021
Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 31 mars 2021

À fin mars 2021, l’encours sain de crédits du système bancaire local progresse de 12,8 % sur un an, bénéficiant de la production de prêts garantis par l’État depuis le mois d’avril 2020. La croissance de l’encours des dépôts est soutenue (+16,7 % sur un an), essentiellement composé de dépôts à vue constitués au plus fort de la crise.

Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 31 décembre 2020
Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 31 décembre 2020

À fin décembre 2020, l’activité bancaire polynésienne continue d’être impactée par la crise Covid. La progression des crédits et des dépôts s’accélère, tirée par les octrois de prêts garantis par l’État au profit des entreprises et la constitution d’une épargne de précaution par les ménages. Le taux de créances douteuses se contracte à 4,2 % (-0,5 pt sur un an). Stimulée par les dépôts à vue, la masse monétaire atteint 627 milliards de F CFP. La position extérieure nette des banques locales se matérialise par un (...)

Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 30 septembre  2020
Évolutions bancaires et monétaires en Polynésie française au 30 septembre 2020

À fin septembre 2020, l’activité bancaire polynésienne se caractérise par l’accroissement de l’encours des crédits, principalement stimulé par les octrois de PGE, ainsi que des dépôts, en particulier les dépôts à vue. Le taux de créances douteuses s’améliore pour s’établir à 4,3 % (-0,7 pt sur un an). La masse monétaire augmente sensiblement pour atteindre 592 milliards de F CFP (+14,1 % sur un an). Après s’être contractée en juin, la position extérieure nette des banques locales, se renforce à 49 milliards de (...)