FERMER

Notes d’évaluation d’impact sur la crise de la Covid-19

IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin juin 2021
IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin juin 2021

L’épargne des ménages reste solide et l’endettement bancaire des entreprises se réduit à fin juin 2021
u premier semestre 2021, des restrictions sanitaires continuent à s’appliquer, influant sur les conditions de consommation et de déplacement des Polynésiens et, par extension, sur l’activité des entreprises.

IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin décembre 2020
IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin décembre 2020

L’épargne des ménages continue de croître en décembre 2020
Affecté par les restrictions de déplacement et autres mesures sanitaires imposées aux ressortissants de ses principaux marchés émetteurs, le secteur touristique polynésien peine à se relever. Au mois de décembre, seulement 6 500 touristes ont visité le Pays alors qu’ils étaient 3 fois plus nombreux à la même période en 2019. Les exportations locales pâtissent aussi de cette situation inédite, à l’image des exportations de poissons dont le volume a (...)

IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin octobre
IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin octobre
à fin octobre

L’IEOM publie ce jour une note sur « La situation financière des ménages et des entreprises » à fin octobre 2020 afin d’estimer l’impact de la crise de la Covid-19 sur la situation financière des agents économiques polynésiens.
La pandémie mondiale de Covid-19 peine à être jugulée et pèse sur la fréquentation touristique en Polynésie française qui demeure atone malgré la réouverture des frontières intervenue au mois de juillet. La consommation intérieure constitue ainsi le principal moteur de l’activité (...)

IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin août
IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES à fin août
à fin août

L’IEOM publie ce jour une note sur « La situation financière des ménages et des entreprises » à fin août 2020 afin d’estimer l’impact de la crise de la Covid-19 sur la situation financière des agents économiques polynésiens.
Avec l’accélération de la circulation du virus en Polynésie française, les pouvoirs publics tentent de trouver un compromis entre la nécessité de contraintes sanitaires et le maintien de l’activité économique. Sa principale composante demeure la consommation des ménages, en l’absence (...)

IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES
IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES
à fin juillet 2020

L’IEOM publie ce jour une note sur « La situation financière des ménages et des entreprises » à fin juillet 2020 afin d’estimer l’impact de la crise de la Covid-19 sur la situation financière des agents économiques polynésiens.
En juillet, on assiste à la reprise des vols commerciaux et au retour des touristes, quoique peu nombreux. C’est surtout la demande interne, soutenue par les différents dispositifs publics (revenus de substitution pour les salariés et les patentés, reports d’échéances, prêts garantis pour les entreprises), qui affiche son dynamisme.

IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES
IMPACT DE LA CRISE DE LA COVID-19 SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DES MÉNAGES ET DES ENTREPRISES
à fin juin 2020

L’IEOM publie ce jour « La situation financière des ménages et des entreprises » à fin juin 2020 afin d’estimer l’impact de la crise de la Covid-19 sur la situation financière des agents économiques polynésiens.
La levée progressive du confinement de la population en mai a permis la reprise de la vie économique, mais quasiment en circuit fermé. En effet, le pays demeure fermé aux échanges extérieurs, hormis pour ses approvisionnements et le rapatriement de ses résidents. Certaines activités, telles que le tourisme et les transports, tournent encore au ralenti à fin juin.