L’institut d’émission d’outre-mer (IEOM) met en œuvre la politique monétaire de l’État dans la zone F CFP, constituée des collectivités françaises du Pacifique dont la monnaie est le franc CFP, à savoir les territoires de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et les îles Wallis et Futuna.

La politique monétaire de l’Etat dans la zone franc CFP mise en œuvre par l’IEOM poursuit différents objectifs : favoriser le développement économique et le financement de l’économie réelle des territoires, contribuer à la stabilité des prix et à la modération du coût du crédit dans la zone d’intervention, assurer la liquidité monétaire et la stabilité financière de la zone.
La politique monétaire de l’IEOM contribue à orienter la politique de crédit dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique en agissant sur des leviers qui lui sont propres, parmi lesquels le mécanisme du réescompte de crédit aux entreprises et les réserves obligatoires sur les emplois. Par ailleurs, l’IEOM propose aux établissements de crédit des instruments leur permettant d’optimiser la gestion de leur trésorerie : facilité de dépôt, facilité d’escompte de chèques et facilité de prêt marginal.
Le conseil de surveillance de l’Institut d’émission d’outre-mer définit les instruments nécessaires à la mise en œuvre de la politique monétaire de l’État et en fixe la réglementation au regard de ses objectifs et en fonction de l’évolution de la conjoncture.