FERMER

Entreprises

Ratios sectoriels

L’IEOM élabore des fascicules de ratios sectoriels, donnant, pour chaque ensemble d’entreprises exerçant la même activité une série de 30 ratios économiques et financiers regroupés par thèmes (activité, structure d’exploitation, capacité bénéficiaire, répartition des revenus et autonomie financière).
Les ratios sont calculés à partir d’un échantillon représentatif d’entreprises ayant au moins 2 bilans consécutifs saisis dans le Fichier des entreprises de la Banque de France (FIBEN) [ou dans le Fichier des entreprises de l’Outre-mer (FENTOM2)].
Téléchargez la (...)

Les défaillances des entreprises ultramarines – 1er trimestre 2022
Les défaillances des entreprises ultramarines – 1er trimestre 2022

Hausse au 1er trimestre des défaillances qui demeurent à un niveau bas par rapport aux années antérieures à la pandémie de covid-19 :
Au 1er trimestre 2022, le nombre de défaillances cumulé sur un an dans l’Outre-mer s’inscrit en hausse de 6,2 % (progression proche de la France entière, à 7,0 %). Si les défaillances reculent en Guadeloupe et en Guyane, elles progressent partout ailleurs.
Ces variations doivent être interprétées avec précaution puisque la période de référence (avril 2020 à mars 2021) (...)

Les défaillances des entreprises ultramarines - 4e trimestre 2021
Les défaillances des entreprises ultramarines - 4e trimestre 2021

Légère hausse des défaillances dans l’outre-mer au 4e trimestre :
Au 4etrimestre 2021, le nombre de défaillances cumulé sur un an dans l’Outre-mer s’inscrit en hausse de 2,1 % (alors que la France entière s’inscrit en recul de 12,2 %). Si les défaillances se maintiennent à un niveau historiquement bas dans le bassin Antilles Guyane, elles progressent à La Réunion (+18,5 %) et en Nouvelle-Calédonie (+8,8 %).
Les secteurs les plus touchés par les mesures de restriction liées à la crise sanitaire semblent (...)

Les défaillances des entreprises ultramarines - 3e trimestre 2021
Les défaillances des entreprises ultramarines - 3e trimestre 2021

Légère baisse des défaillances dans l’outre-mer au 3e trimestre
Au 3e trimestre 2021, le nombre de défaillances cumulé sur un an dans l’Outre-mer s’inscrit en diminution de 1,9 % (recul bien moindre que celui de la France entière où il atteint -24,6 %).Si les défaillances se maintiennent à un niveau historiquement bas dans le bassin Antilles-Guyane, elles progressent à La Réunion (+11,6 %) et en Nouvelle-Calédonie (+23,1 %).
Les secteurs les plus touchés par les mesures de restriction liées à la crise (...)

Les défaillances des entreprises ultramarines - 2e trimestre 2021
Les défaillances des entreprises ultramarines - 2e trimestre 2021

POURSUITE DE LA HAUSSE DES DÉFAILLANCES DANS L’OUTRE-MER AU 2E TRIMESTRE, MAIS LES NIVEAUX ATTEINTS DEMEURENT INFERIEURS A CEUX DE 2018-2019
Au 2e trimestre 2021, le nombre de défaillances dans l’outre-mer s’inscrit en diminution de 4,1 % en cumul sur un an (recul bien moindre cependant que celui observé en France entière où il atteint -27,9 %). Les variations les plus significatives concernent la Martinique (-23,7 %)et la Guyane (-30,2 %). À l’instar de ce qui est observé au niveau de l’Hexagone, (...)

Les défaillances des entreprises ultramarines - 1er trimestre 2021
Les défaillances des entreprises ultramarines - 1er trimestre 2021

Au 1er trimestre 2021, le nombre de défaillances dans l’outre-mer s’inscrit en diminution de 23 % en cumul sur un an (recul bien moindre cependant que celui observé en France entière où il atteint -40,3 %). Les défaillances sont en baisse dans toutes les géographies ultramarines et dans l’ensemble des secteurs d’activité, mais ces évolutions ne sont pas analysables d’un point de vue économique.
À l’instar de ce qui est observé au niveau de l’Hexagone, la baisse des défaillances sur un an ne signifie pas (...)

Les défaillances des entreprises ultramarines - 4e trimestre 2020
Les défaillances des entreprises ultramarines - 4e trimestre 2020

Recul de 31 % dans l’ensemble de l’Outre-mer en 2020
Le nombre de défaillances dans l’outre-mer s’inscrit en recul de 31,0 % en 2020 (-39,0 % pour la France entière).
Les défaillances sont en baisse dans toutes les géographies et dans l’ensemble des secteurs d’activité, mais ces évolutions ne sont pas analysables d’un point de vue économique.
À l’instar de ce qui est observé au niveau de l’hexagone, cette réduction ne signifie pas une baisse du nombre d’entreprises en difficulté. Elle reflète les effets (...)