FERMER

Nouvelle-Calédonie

Actualités économiques locales

25 02 20
Réforme du secteur de la construction
Réforme du secteur de la construction

La Nouvelle-Calédonie s’était lancée en mars 2016 dans l’élaboration d’un référentiel normatif du secteur de la construction. Ce référentiel de construction de la Nouvelle-Calédonie (RCNC) entrera en vigueur le 1er juillet 2020 et aura pour objectif d’améliorer la qualité de la construction afin de garantir la sécurité du client final, de structurer la filière et d’apporter une protection juridique aux entreprises. Dans un premier temps, le RCNC prévoit de mettre en place une assurance obligatoire pour les (...)

25 02 20
Taxe sur les produits sucrés
Taxe sur les produits sucrés

Le gouvernement a adopté un projet de loi du pays, instituant une taxe sur des produits alimentaires contenant du sucre. Cette décision s’inscrit dans le plan de redressement des comptes sociaux. L’objectif est de faire évoluer les habitudes alimentaires des calédoniens vers une moindre consommation des produits sucrés. En effet, la Nouvelle-Calédonie compte 14 000 diabétiques, soit un cout sensible pour les caisses de la CAFAT. Cette taxe sera ensuite reversée à l’Agence sanitaire et sociale qui (...)

25 02 20
Nouveau record pour le tourisme
Nouveau record pour le tourisme

D’après Nouvelle-Calédonie tourisme point Sud (NCTPS) qui dévoilait le bilan de l’activité touristique en 2019, plus de 126 000 touristes auraient visité le territoire calédonien, soit +5,2 % par rapport à 2018 (6 000 personnes de plus). Les Français et les Australiens sont les plus nombreux, 40 000 (+8,5 %) et 24 000 (+7,5 %) respectivement. En revanche, le marché nippon stagne depuis plusieurs années alors qu’il s’agit d’un marché cible (21 000 en 2019, soit +0,5 % sur l’année).
A contrario, avec près (...)

25 02 20
Résultats 2019 des usines métallurgiques
Résultats 2019 des usines métallurgiques

• Accusant une perte de 10 milliards XPF au terme de l’année 2019, la SLN enregistre ainsi son huitième exercice déficitaire d’affilé. En 2019, la production s’élève à 47 000 tonnes de nickel, sous forme de ferronickel, en recul de 13 % en raison des blocages prolongés des centres miniers, se répercutant ainsi sur le cout de production de l’usine. Pour 2020, l’objectif est de produire 55 000 tonnes de nickel et d’exporter 2,5 millions (voire 4 millions) de tonnes de minerai.
• En 2019, l’usine du Sud, (...)