FERMER

Nouvelle-Calédonie

Février 2021

02 03 21
Hausse des cours du nickel
Hausse des cours du nickel

Le cours du nickel a atteint des sommets pour culminer le 19 février dernier à 19.650 dollars la tonne au London Metal Exchange (LME), soit son plus haut niveau depuis 2014. Le cours du métal est tiré par la demande notamment chinoise, le pays consommant plus de la moitié de la production de nickel de la planète. Cette forte demande en nickel est venue également des aciéries turques qui ont bénéficié de difficultés de production du secteur sidérurgique aux Etats-Unis. Selon certains analystes les perspectives de l’industrie du nickel seraient favorables à moyen et long terme avec le lancement des vaccins COVID-19 allant de concert avec la mise œuvre des plans de relances des principaux pays développés et le développement de la demande de batteries destinées aux véhicules électriques.
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/le-nickel-au-sommet-eramet-aussi-940126.html
https://ec.europa.eu/jrc/en/publication/study-future-demand-and-supply-security-nickel-electric-vehicle-batteries

02 03 21
Eramet est en hausse de 17% à la bourse de Paris suite à la publication de ses résultats de 2020.
Eramet est en hausse de 17% à la bourse de Paris suite à la publication de ses résultats de (...)

Le groupe Eramet affiche de bons résultats notamment grâce à une excellente performance opérationnelle et une forte génération de cash au second semestre. Eramet a indiqué que "près de 250 millions d’euros de gains intrinsèques sur l’année ont été réalisés principalement grâce à la hausse de 22 % des volumes de vente de manganèse (au Gabon) et à la hausse de 55 % de minerai de nickel en Nouvelle-Calédonie. Les investisseurs ont salué les résultats obtenus par la SLN et ont noté la reprise du travail sur la mine de Kouaoua et plus généralement la volonté d’apaisement et de dialogue des responsables indépendantistes du Territoire. Eramet vise l’exportation de 3,5 millions de tonnes de minerai de nickel à faible teneur, sans valeur pour l’usine de Doniambo, "mais qui contribueront au redressement et au sauvetage de la SLN". Ces résultats meilleurs que prévus ne doivent pas masquer que la SLN enregistre sa neuvième année consécutive de pertes nettes, qui s’élèvent à 10,4 milliards de francs en 2020, alors qu’elle n’a pas pu produire autant que prévu en 2020. En effet, la SLN ambitionnait une production de 55 000 tonnes de nickel en 2020, mais seuls 48 000 tonnes sont sortis de ses fours, du fait notamment des blocages qu’elle a subi sur plusieurs de ses sites miniers, en lien avec le conflit de l’usine du Sud. Rappelons enfin que la SLN est en procédure de conciliation depuis le 20 janvier 2021 auprès du tribunal de commerce de Nouméa afin de trouver un accord avec ses principaux créanciers. Ainsi, si les perspectives pour 2021 sont meilleures, grâce à un cours du nickel qui atteint des sommets, une reprise de l’économie chinoise, et la reprise du travail sur la mine de Kouaoua, la situation de la SLN reste fragile.
[INFOGRAPHIE] La SLN a accusé une perte nette de 10,4 milliards de francs en 2020 | LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes, le Journal de Nouvelle Calédonie
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/eramet-bondit-en-bourse-17-les-investisseurs-rassures-par-la-sln-et-la-nouvelle-caledonie-937516.html

02 03 21
Japon : Le PIB chute de 4,8% en 2020
Japon : Le PIB chute de 4,8% en 2020

En 2020, le PIB du Japon s’effondre de 4,8%, une première depuis 2009. Les exportations, la consommation des ménages et les investissements non résidentiels des entreprises ont toutefois contribué à un regain de croissance en fin d’année 2020. Cette reprise risque d’être de courte durée, car le gouvernement japonais a remis en place un état d’urgence en ce début d’année 2021 à la suite d’une forte recrudescence des cas de coronavirus.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/02/15/le-pib-du-japon-a-chute-de-4-8-en-2020-sa-premiere-contraction-annuelle-depuis-2009_6069965_3234.html

26 02 21
Signature d’un partenariat de coopération entre la France et la Communauté du Pacifique Sud
Signature d’un partenariat de coopération entre la France et la Communauté du Pacifique

La France et la Communauté du Pacifique Sud (CPS) ont signé à la fin du mois de janvier un partenariat pluriannuel de coopération qui porte sur la période 2021-2024. Ce partenariat a pour but de renforcer les actions de la France et de la CPS auprès des populations de la zone dans quatre domaines prioritaires : la santé publique, le changement climatique, l’océan et la gestion durable des ressources naturelles. Pour la France, qui intervient par l’entremise de l’AFD, il s’agit également d’affirmer son engagement auprès des États du pacifique et poursuivre ainsi la construction de sa stratégie « indopacifique ».
https://outremers360.com/politique/cooperation-regionale-la-france-renforce-sa-cooperation-avec-la-communaute-du-pacifique-sud
https://www.spc.int/updates/news/media-release/2021/01/signature-of-a-partnership-agreement-between-france-and-the

26 02 21
Le Royaume-Uni veut rejoindre l’accord commercial transpacifique
Le Royaume-Uni veut rejoindre l’accord commercial transpacifique

Sorti officiellement depuis un an de l’Union européenne, le Royaume-Uni déploie des efforts pour nouer de nouveaux partenariats. Dans cette optique, Londres vient de déposer une demande d’adhésion à l’accord commercial transpacifique, lequel réunit onze pays de la zone pacifique et représente approximativement 500 millions de consommateurs et 13,5 % de l’économie mondiale. Actuellement, si les onze pays du traité ne pèsent que pour 8 % des exportations du Royaume-Uni, Londres ambitionne d’accentuer les échanges commerciaux avec cette zone qu’elle juge plus dynamique que le « vieux continent ». Cette stratégie, qui s’est d’ores et déjà traduite par la signature d’accords bilatéraux et multilatéraux avec une soixantaine de pays, illustre la volonté de Londres de devenir « le champion du libre-échange mondial ».
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/aujourd-hui-l-%C3%A9conomie/20210202-le-royaume-uni-veut-adh%C3%A9rer-%C3%A0-l-accord-commercial-transpacifique-cptpp
https://www.tahiti-infos.com/Le-Royaume-Uni-va-demander-son-adhesion-a-l-accord-de-libre-echange-transpacifique-CPTPP_a197949.html

26 02 21
Australie : Le marché de l’emploi s’améliore
Australie : Le marché de l’emploi s’améliore

Selon le Bureau Australien des Statistiques, le nombre de personnes salariées s’est accru en janvier 2021 pour le 4ème mois consécutif (+29 100 sur un mois, soit +0,2 %). Environ 93% des personnes ayant perdu leur emploi du fait de la crise de la Covid-19 ont retrouvé un travail, démontrant ainsi un rebond significatif du marché de l’emploi comparé à d’autres économies mondiales (56 % aux Etats-Unis). En parallèle, le taux de chômage marque une baisse de 0,2 point sur un mois, pour s’élever à 6,4 %, mais reste supérieur de 1,1 point en comparaison de son niveau d’il y a un an. Pour rappel, le gouvernement du premier ministre Scott Morrison a créé un fond (« JobKeeper Payment ») de 130 milliards de dollars AUD (environ 10 000 milliards XPF) pour permettre d’aider les entreprises en difficultés à continuer de payer leurs salariés.
https://www.ato.gov.au/General/JobKeeper-Payment/
https://lepetitjournal.com/melbourne/jobkeeper-payment-130-milliards-de-dollars-pour-maintenir-lemploi-277240
https://nsw.liberal.org.au/Labour-Force-Statistics-for-January-2021