FERMER

Nouvelle-Calédonie

Actualités économiques régionales

28 01 21
Augmentation des prix du transport de marchandises entre la Chine et l’Europe
Augmentation des prix du transport de marchandises entre la Chine et l’Europe

Le coût du transport de marchandises depuis la Chine a été multiplié par quatre ces huit dernières semaines en raison d’une hausse de dépenses en biens de consommation et de la chute de capacité du fret aérien, selon les analystes. Toutefois, cette montée des prix devrait redescendre dès le retour à la normale des modes de consommation.

https://www.ft.com/content/ad5e1a80-cecf-4b18-9035-ee50be9adfc6

28 01 21
Hausse des prix du nickel de 70% depuis mars dernier
Hausse des prix du nickel de 70% depuis mars dernier

Au 4e trimestre 2020, les cours du nickel s’établissent à 15 941 $/tonne, en augmentation de 12,0 % par rapport au 3e trimestre 2020 et de 3,7 % par rapport au 4e trimestre 2019. En début d’année 2021, la hausse des cours s’accélère. Les cours dépassent désormais les 17 000 $/tonne, atteignant même 18 300 $/tonne. Cette flambée des prix s’explique principalement par les inquiétudes qu’ont les marchés vis-à-vis du niveau d’approvisionnement et de production des principaux producteurs mondiaux de minerai que sont la Nouvelle-Calédonie et les Philippines. En Nouvelle-Calédonie, notamment du fait du conflit autour de la reprise de l’usine du Sud de Vale qui est mise à l’arrêt, des blocages des approvisionnements de la SLN et des difficultés techniques de KNS (usine du Nord), les opérateurs sont loin d’atteindre leur capacité nominale. Aux philippines, le gouvernement a ordonné l’arrêt de l’activité minière sur l’île de Tumbagan pour des causes environnementales. De même, les spéculateurs anticipent une hausse de la demande importante des véhicules électriques, utilisant des batteries lithium-ion.

https://www.mining-technology.com/news/philippines-mining-activities-tumbagan-island/
https://www.ft.com/content/a8d8027b-7a7c-4fa1-b726-831f070facd1

28 01 21
Détente de la guerre commerciale Sino-Australienne
Détente de la guerre commerciale Sino-Australienne

Depuis quelques mois, le charbon, le bois, l’orge, le blé, le homard, le bœuf, l’agneau, le cuivre, le coton, la laine, le sucre, le vin et la bière venant d’Australie n’ont plus accès au marché chinois ou sont soumis à des restrictions ou des droits de douane prohibitifs. Mais la Chine vient de lever sans justification son embargo sur ses importations australiennes de charbon coke et de charbon thermique. Cette levée d’interdictions peut s’expliquer par la production de charbon sidérurgique des mines nationales insuffisantes par rapport à la forte production d’acier chinoise en hausse continue, et le surcroît de consommation électrique liée aux températures hivernales. En conséquence, les prix de charbon métallurgique pékinois ont augmenté d’environ 70 %, d’où cette levée de l’embargo de la part de Pékin.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/01/17/l-australie-derniere-victime-en-date-de-la-diplomatie-de-pekin_6066566_3234.htm

28 01 21
Maintien d’une politique monétaire accomodante au Japon sur fond de contraction du PIB
Maintien d’une politique monétaire accomodante au Japon sur fond de contraction du PIB

La BoJ (Bank of Japan) prévoit une contraction du PIB de l’économie japonaise de 5,6% sur l’exercice annuel se terminant le 31 mars. Dans ce contexte, la BoJ maintient son taux négatif de 0,1% sur les dépôts des banques auprès d’elle et son objectif de rachats illimités d’obligations publiques japonaises afin que leurs rendements à dix mois demeurent autour de 0%. Le Japon a vu ses exportations s’effondrer de 11,1% lors de l’année 2020, soit leur plus forte baisse depuis 2009, au moment du précédent choc économique mondial. Sur le seul mois de décembre, le pays a vu ses exportations augmenter (+2% sur un an) pour la première fois depuis plus de deux ans, à 6 706,2 milliards de yens (53,5 milliards d’euros).

https://www.letemps.ch/economie/banque-japon-prevoit-une-croissance-abaissee

28 01 21
L’économie chinoise continue sa progression
L’économie chinoise continue sa progression

L’économie chinoise a enregistré une croissance de 2,3 % pour l’ensemble de 2020 avec une expansion de 6,5 % au 4e trimestre en glissement annuel tandis que tous les autres grands pays ont été en récession. La croissance chinoise a été soutenue par l’activité industrielle, qui a connu une hausse de 2,8 % en 2020, et surtout par les exportations qui restent le talon d’Achille de la croissance chinoise. En fait, la Chine a profité de la demande mondiale de masques, en exportant 224 milliards de masques entre mars et décembre 2020. La Chine a également profité de la forte demande mondiale de produits électroniques liée au développement du télétravail. Ainsi, l’excédent commercial de la Chine a atteint en 2020 son plus haut niveau depuis 2015, à 535 milliards de dollars (+ 27 % sur un an). De même, l’excédent commercial avec les Etats-Unis a été en hausse de 7,1 %, à 316,9 milliards de dollars.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/01/18/le-moteur-chinois-a-fortement-redemarre_6066651_3234.html